Alors que l'on pensait le temps de la chasse à courre révolu, des chasses d'un autre genre mais pourtant semblables s'organisent en ce moment même en France. L'ASPAS (association pour la protection des animaux sauvages) a décidé de réagir.

"Un spectacle d'un autre âge" pour les défenseurs des animaux

Le 1er et le 2 novembre, des chasses en meute ont eu lieu à Signes dans un enclos privé où se trouvaient des sangliers. Des dogues argentins y ont ensuite été lâchés afin de les chasser.

Selon Marc Giraud, vice-président de l'ASPAS, "c'est un spectacle d'un autre âge que contemplent les chasseurs". En effet, pour les membres de l'association, les sangliers n'ont aucune chance d'échapper à une mort lente et douloureuse. Les chiens utilisés risquent également de se blesser en chassant des animaux qui peuvent peser jusqu'à 150kg.

De plus, ils soulignent que ces chasses sont inutiles. En effet, les sangliers tués ne peuvent pas être mangés car le stress de la chasse a provoqué la prolifération de toxines dans leur chair. Et ça, c'est quand les sangliers peuvent encore prétendre à la consommation. En effet, les dogues allemands sont réputés pour leur mâchoire surpuissante et leur ténacité. Il ne reste alors souvent plus grand chose à manger pour les "chasseurs".

En réaction, l'association a décidé de porter plainte contre X au tribunal de grande instance de Toulon pour "chasse avec mode prohibé" et "sévices graves, actes de cruauté envers un animal domestique ou apprivoisé ou tenu en captivité".

Les chasseurs se défendent

Habitués aux attaques des défenseurs de la cause animale, les amateurs de ce type de chasse ne comptent pas se laisser faire. En effet, les propriétaires du domaine, "Le Solitaire" à Signes, ont décidé de porter plainte pour diffamation.

Elsa Nardini, la femme du gérant du domaine, a défendu la pratique de cette chasse en déclarant notamment que les sangliers ne sont pas des animaux captifs exclusivement destinés à être chassés. Le domaine dans lequel les sangliers évoluent est grand de 80 hectares. Ils seraient libres de vivre comme bon leur semble. Elle réfute également les accusations de massacres. Selon elle, quand un sanglier est blessé, celui-ci est tué immédiatement par les chasseurs afin d'abréger ses souffrances.

Malgré les polémiques, ce type de chasse attire de plus en plus de monde. Les jeunes seraient notamment fans car ils jugeraient les autres types de chasse dépassés.

Qu'en pensez-vous ?

Avez-vous déjà entendu parler de ce genre de chasse ?

Source photo : Flickr

6 Commentaires

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

Voir plus de commentaires

    Christine C Petition signée

    Daniele R chasseurs = abrutis