Connu pour son amour de la fourrure, Karl Lagerfeld a réaffirmé son goût pour cette matière dans une interview accordée à Madame Figaro.

Faire des "fourrures fun"

Directeur artistique de la maison Fendi depuis 1965, Karl Lagerfeld n'a jamais caché son amour pour les peaux de renard, vison, martre, hermine... A son arrivée à la tête de la création de la marque italienne, il avait proposé à la famille Fendi de concevoir des "fourrures fun", histoire de dépoussiérer son image. De plus, il considère que la fourrure doit être portée comme n'importe quel autre matériau : "Si vous la prenez trop au sérieux, c’est ridicule et c’est bourgeois".

Une banalisation condamnée par les activistes anti-fourrure qui protestent depuis des années contre les propos et les créations de Karl Lagerfled.

Un chèque pour la fondation Brigitte Bardot

Toujours dans la même interview parue dans Madame Figaro, Karl Lagerfeld affirme que Choupette, son célèbre chat blanc, a envoyé "un très gros chèque" à la Fondation Brigitte Bardot. Il indique : "Il y a beaucoup de petits chats qui n’ont pas autant de chance qu’elle dans la vie. Elle est très gâtée et très aimée, peu d’êtres humains sont aussi bien traités".

Brigitte Bardot lui aurait répondu qu'elle espérait que le créateur arrête d'utiliser de la fourrure dans ses prochaines collections. Il s'est alors défendu en se plaçant du côté des professionnels de la fourrure : "La fourrure est une industrie : qui va indemniser ceux qui y travaillent si on arrête ce métier ? Cela représente des milliards et des milliards d’euros dans le monde".

Source photo : Facebook

6 Commentaires

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

Voir plus de commentaires

    Julie R je me ferai bien un manteau en peau d'humain...ça peut être fun aussi!!!!! en plus qu'on a pleins de gens inutiles dans les prisons, au moins, ils serviraient à quelquechose!!!! quel c****** ce karl!!!!!!

    Christine C Et la connerie en couche épaisse ça tient chaud aussi Et ça ne rend pas plus beau une ruine