En tant qu’Hommes, nous adorons humaniser d’autres espèces, et notamment les animaux. C’est une façon pour nous de s’attacher et de s'identifier à eux.

Ceci est particulièrement vrai pour les chiens avec qui nous entretenons parfois une relation très fusionnelle. Les chiens sont considérés comme « le meilleur ami de l’Homme » et pour de bonnes raisons. Des études ont montré que les sentiments que nous éprouvons envers les chiens peuvent être très semblables à ceux éprouvés pour nos enfants. Les réactions chimiques se produisant dans notre cerveau sont très similaires. Nous avons alors des conversations avec eux, nous faisons en sorte qu’ils vivent confortablement. Nous leur achetons des jouets, des friandises, nous les habillons avec des vêtements spécialement conçus pour eux, etc…

Mais cette vision du chien comme un être humain à quatre pattes est-elle une chose à laquelle nous devons faire attention ? Beaucoup de professionnels vous répondront avec un grand « oui ».

Humaniser nos chiens n’est pas toujours mauvais. Dans certaines mesures, cela peut faire de nous de meilleurs compagnons pour eux. En effet,  cela nous permet de nous connecter à eux émotionnellement. De plus, c’est une chose de donner des friandises à votre chien ou de le laisser dormir avec vous dans votre lit. C’est tout une autre chose de les traiter comme s’ils étaient autre chose que de simples chiens, en attendant d’eux qu’ils pensent ou agissent comme le font les humains.

Ici, nous parlerons de cinq façons de traiter son chien comme un Homme qui peuvent lui porter préjudice tant sur le plan physique que psychologique.

Les mauvaises habitudes à ne pas prendre avec son chien: le laisser grignoter 

chien qui mange une glace

Cela peut sembler mignon de donner une friandise venant du fast-food ou de la boulangerie à votre chien, mais en réalité, cette gentillesse pourrait tuer votre chien. Laisser votre chien manger les restes du repas ou le cornet de votre glace rajoute des calories et n'est pas bon pour lui. La graisse, les conservateurs,  l’amidon et d’autres choses rajoutés au régime alimentaire de votre chien peuvent le mener à l’obésité et à des problèmes de nutrition.

Les chiens ont des besoins différents de ceux des humains, et sont très sensibles à certains produits que les humains adorent.

Au lieu de nourrir votre chien avec les aliments que vous avez l’habitude de consommer, il convient mieux de lui donner de la nourriture appropriée à son régime alimentaire.

Les mauvaises habitudes à ne pas prendre avec son chien : ne pas lui expliquer ses mauvais comportements 

chien assis et son maître

Il est facile pour les propriétaires de chien d’ignorer, ou même de ne pas reconnaître les comportements problématiques de leur chien au sens où ils vont comparer le comportement du chien comme s’il était humain.

Un exemple commun est de laisser son petit chien grogner à l’approche d’une personne. Le chien est perçu comme une mignonne petite boule de poils ou comme s’il était « juste un peu protecteur » plutôt que de prendre son comportement au sérieux. Le chien donne un signal clair qu’il se sent en danger ou agressif dans cette situation. Les petits chiens traités comme des enfants peuvent mordre, car peu de gens comprennent ou respectent le message que le chien cherche à exprimer dans son langage.

Un autre exemple récurrent est celui du chien qui va déféquer dans la maison ou mâchouiller le mobilier quand on le laisse seul. Ce comportement est souvent expliqué comme quoi le chien serait énervé ou essayerait de se venger. En réalité le chien peut juste être stressé, anxieux de la séparation avec ses maîtres ou bien simplement mal éduqué à vivre dans la maison. D'où l'importance de bien apprendre la solitude à son chien.

Attacher des raisons humaines au comportement de son chien peut mener à une éducation inefficace ou à des punitions injustifiées, le vrai problème reste ainsi sans réponse, et peut s’aggraver.

Les mauvaises habitudes à ne pas prendre avec son chien: laisser son chien faire ce qu'il veut 

deux chiens jouant dans l'herbe

Les chiens réclament des friandises à leurs propriétaires quand ils veulent manger, demandent de jouer en apportant leurs jouets toutes les cinq minutes ou aboient jusqu’à ce qu’on leur ouvre pour sortir ou rentrer dans la maison sont de parfaits exemples de mauvais comportements qui laissent souvent penser au chien qu’il « peut en faire qu’à sa tête » ou « qu’il est l’un des nôtres ». Laisser le chien se comporter comme cela revient à le féliciter pour son comportement : le chien obtient ce qu’il veut s’il insiste assez. Malheureusement, ce genre de comportement peut poser des problèmes quand le chien se trouve en dehors de la maison.

Les chiens qui courent après d’autres chiens au parc, poussent les autres chiens ou ignorent les signaux sociaux peuvent finir en bagarre avec un autre qui refuse ce manque de « politesse ». Un chien qui est habitué à avoir les choses quand il les demande peut mordre une personne qui ne lui donne pas ce qu’il veut. Même si vous trouvez que votre chien est adorable lorsqu’il n’arrête pas de pousser votre main à table pour une friandise, vos invités n’apprécieront peut-être pas autant que vous que le chien leur demande autant d’attention.

Une fois que le chien s’est habitué à se comporter de cette façon, il est très difficile de le recadrer et de lui réapprendre à bien se comporter en société.

Les mauvaises habitudes à ne pas prendre avec son chien:  obliger son chien à se socialiser face à d'autres chiens ou humains 

deux chiens dans les bois

Les humains ont pour habitude de pousser les chiens au-delà de leur zone de confort pour le bien des normes sociales, ignorant comment le chien les interprète ou comment il répondra à ce qui arrive.

Nous pouvons prendre comme exemple :

  • Laissez des inconnus caresser votre chien, alors qu’il n’en a pas envie, pour ne pas paraître impoli. 
  • Vouloir absolument que votre chien interagisse avec d’autres chiens au parc parce que vous pensez qu’il a besoin de se faire des amis.
  • Obliger votre chien à rester dans une situation où il est apeuré, comme par exemple dans les transports en commun ou dans un endroit public bruyant avec plein de monde.

Obliger un chien à subir une situation dans laquelle il n’est pas à l’aise va le pousser à l’action. Si le chien ne peut pas s’enfuir, il pourra se mettre à fuir le contact visuel avec ce qui l’entoure, baisser la tête, aboyer ou encore grogner.

Il est important d’être l’avocat de son chien, même si cela signifie faire une entorse aux coutumes sociales en ne laissant pas les gens caresser votre chien, les enfants jouer avec lui, etc… Vous pouvez avoir le contrôle sur ces situations, vous devez observer ce qu'il se passe et comment votre chien perçoit les interactions sociales autour de lui et non pas nous focaliser sur comment nous voulons qu’il réagisse.

Les mauvaises habitudes à ne pas prendre avec son chien: l'exciter jusqu'au point de stress 

chien jack russel qui court sur la plage

Nous pensons généralement que le chien est un animal insouciant, nous l'encourageons alors à agir de façon excitée et joyeuse tout le temps. Mais c’est ici que notre engouement peut devenir un problème pour le bien-être du chien.

Si nous prenons le point de vu d’un Homme : êtes-vous toujours joyeux, excité, heureux ? Bien évidemment non, vous avez parfois besoin de vous détendre, prendre un peu de repos et de rester calme. Vous calmer lors de situations stressantes aide à réguler votre niveau d’adrénaline et de cortisol et vous aide à prendre de meilleures décisions. Il en est de même pour les chiens.

Quand un chien court, remue la queue, aboie, nous pensons qu’il est content, mais cela peut augmenter son niveau de stress. Les chiens surexcités ont des problèmes pour rester concentrés et pour contrôler leurs pulsions.

Prenons un exemple simple : Vous excitez votre chien avant d’aller promener, car vous adorez quand il est « tout fou » à l’idée de sortir, qu’il saute partout, court dans tous les sens, remue la queue, etc… Mais au moment de sortir, s'il croise un oiseau, un écureuil, ou un autre chien, l'excitation va faire qu'il va vouloir jouer et il ne vous écoutera pas si vous lui demandez de revenir. L’excitation provoquée au début aura atteint un autre niveau qui rendra la promenade plus dure à apprécier que ce soit pour vous ou pour lui.

Encourager un comportement calme plutôt qu’exubérant participe à en faire des compagnons plus heureux.

Au lieu de considérer nos chiens comme des enfants avec des poils, nous pouvons leur montrer à quel point nous les aimons et nous les respectons en nous rappelant que ce sont des chiens et en adoptant un comportement approprié.

Et pour vous ? Y a t-il des mauvaises habitudes à ne pas prendre avec son chien ?

source : mnn

Ajouter un commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.