En tant que propriétaire de chat, vous avez certainement entendu parlé de l'hyperthyroïdie du chat. Dans cet article, nous vous expliquons tout sur sur cette maladie.

Qu’est-ce que l'hyperthyroïdie ?

L’hyperthyroïdie du chat résulte de l’augmentation dans le sang d’une hormone produite et sécrétée par une glande qui se trouve dans le cou : la thyroïde. Cette maladie touche environ 5-10% des chats de plus de 8 ans. Ainsi, l’âge moyen de l’atteinte est de 12-13 ans.

A quoi sert la thyroïde ?

La glande thyroïdienne est un des chefs d’orchestre de notre corps. Cette glande, composée de deux lobes, synthétise des hormones grâce à l’iode.
Ces hormones, T3 et T4, participent aux fonctions vitales de l’organisme en contrôlant la vitesse du métabolisme. Elles interviennent entre autres sur le développement de tous les tissus et en particulier les os et le système nerveux. De plus, elles régulent la concentration de divers minéraux, oligo-éléments et enzymes qui permettent à notre chat de garder une température corporelle adéquate.

Quels signes doivent m’alarmer chez mon chat ?

Le signe le plus rapidement observé par le propriétaire est un amaigrissement. Quand on parle d’amaigrissement, cela ne veut pas dire maigreur mais une perte de poids !

Ensuite, on remarque que le chat va manger plus, et plus souvent. Ce qui parait contradictoire avec la perte de poids. Notre chat peut apparaître plus agressif ou hyperactif (une augmentation de la fréquence des miaulements peut être observée). Dans certains cas, la consommation d’eau ainsi que la quantité d’urine va augmenter. La diarrhée peut aussi être un symptôme de la maladie.

Notons que l’hyperthyroïdie est souvent associée à une insuffisance cardiaque ou rénale.

Que faire lors d'une hyperthyroïdie ?

Afin de diagnostiquer l’hyperthyroïdie, le vétérinaire prélève du sang et réalise un dosage de l’hormone spécifique de la thyroïde. Si celle-ci est présente en trop grande quantité dans le sang cela signifie que votre chat est atteint d’hyperthyroïdie féline.

Suivant les conseils de votre vétérinaire, il est possible d’opter pour un traitement médical ou chirurgical. Un changement de l’alimentation pauvre en iode doit être instauré.

Traitement médical de l'hyperthyroïdie

Le traitement médical montre une efficacité chez 90% des chats traités avec une concentration en hormones thyroïdienne dans le sang qui redevient normale après 2 à 4 semaines de traitement. Celui-ci consiste en l’arrêt de la fabrication des hormones thyroïdiennes.

Cependant, il faudra attendre quelques semaines avant que le traitement soit efficace car le corps à besoin de temps pour éliminer les hormones déjà présentes avant le début de la thérapie. Il existe quelques contraintes au traitement médical. Premièrement, la prise quotidienne d’un comprimé par voie orale peut s’avérer difficile chez certains chats peu coopératifs. D’autant plus que ce traitement doit être donné à vie. Ensuite, la maladie pouvant être évolutive, il faut réévaluer le dosage médicamenteux fréquemment.

Traitement chirurgical de l'hyperthyroïdie

En ce qui concerne le traitement chirurgical, il est fondamental que le chat soit un bon candidat à la chirurgie c'est-à-dire qu’il présente des nodules thyroïdiens et qu’il soit suffisamment en bonne santé pour supporter l’anesthésie.
N’hésitez pas à réaliser un bilan gériatrique chez votre vétérinaire afin d’évaluer l’état de santé de votre chat et de lui assurer un meilleur confort de vie.

Argos Vétérinaire Bordeaux

Dr Vet Anne-Claire MASSON

Argos Vétérinaire

Les cliniques et le cabinet vétérinaires Argos sont présents dans l'ensemble de la métropole Bordelaise afin de vous apporter un service de proximité tout en garantissant des soins de qualité.

1 Commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

    sandrine a moi j ai la maladie depuis mes 9 ans;;;; et c est pas simple