C’est une nouvelle qui affole les amoureux des chats et les défenseurs de la cause animale…

 Le gouvernement australien a pris la décision radicale d’abattre deux millions de chats harets car ils occuperaient 99,8 % de l’île-continent et seraient un danger pour la faune locale.

Les chats harets

 Il faut faire attention à ne pas confondre le chat haret avec les autres sous-espèces naturelles du chat sauvage, telles que le chat sauvage d’Europe ou le chat sauvage d’Afrique.

Le haret est un chat domestique qui est retourné à l’état sauvage et qui n’est pas dépendant de l’homme pour se nourrir car il chasse le gibier. Ils ont été laissés dans la nature, ils se sont reproduits et ils vivent désormais comme des animaux sauvages.

En Australie ils deviennent un cauchemar pour la faune, le gouvernement australien a donc décidé de se débarrasser d’eux.

 chat haret australie

De redoutables chasseurs

 L’omniprésence des chats harets a de graves conséquences sur la faune australienne.

Les félins sont accusés d’avoir fait disparaître une trentaine d’espèces, et principalement des mammifères dont le bandicoot-lapin à queue blanche et la souris sauteuse d’Australie à grandes oreilles.

Hors l’Australie est le seul pays, avec l’Antarctique, où la présence de chats était inexistante, ce qui explique pourquoi la faune est si vulnérable face à eux.

Une mesure qui fait scandale

 Une telle annonce a fait bondir les associations, Brigitte Bardot s’est empressée de commenter cette initiative en la qualifiant de « génocide animalier inhumain et ridicule ».  Beaucoup de gens considèrent qu’il s’agit de la faute de l’homme si le chat haret s’est répandu dans le pays, car les chats harets sont des animaux domestiques qui ont petit à petit été abandonnés dans la nature.

L’Australie se défend en expliquant qu’elle souhaite préserver son écosystème, et que si les chats continuent de se répandre sur l’île, ceux-ci seront également être voués à la mort car ils n’auront plus les ressources nécessaires afin de se nourrir.

Une chercheuse australienne nommée Sarah Legge a évoqué la possibilité d’utiliser des chiens sauvages et des dingos pour chasser les chats.

Certains y voient un réel cercle vicieux, car avec l’extinction des chats harets d’autres espèces pourront à leur tour proliférer.

Que pensez-vous d’une telle décision ?

15 Commentaires

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

Voir plus de commentaires

    Louise M c'est pas des hommes ce qui veulent faire sa c'est des aliens!!!!

    catherine n ON DEVRAIT PENSER A STERILISER TOUS CES ABRUTIS D HUMAINS !!!!!!!!