Si vous envisagez de faire participer votre compagnon à une étude clinique, il est important que vous soyez informé sur le sujet.

Réponses à des questions que vous pourriez vous poser...

Qu’est ce que la recherche clinique ?

La recherche clinique vétérinaire permet à des patients chiens et chats, atteints de pathologies comme le cancer, de bénéficier de traitements innovants. Si, pour diverses raisons, les traitements existants ne conviennent pas, votre vétérinaire peut proposer que votre animal participe à une étude clinique : choisir cette option, c’est lui offrir une solution thérapeutique supplémentaire. C’est également faire progresser à la fois la médecine vétérinaire et la médecine humaine ! La découverte de nouveaux traitements profitera à de nombreux animaux mais aussi à l’homme qui développe les mêmes cancers que nos compagnons domestiques.

Comment se déroule une étude clinique ?

Chaque protocole, ainsi que l’organisation qui en découle est différent. De manière générale, à la première visite appelée « visite d’inclusion », si vous acceptez de participer à l’étude, vous signez le formulaire de consentement : différents examens cliniques sont alors effectués. Ensuite votre animal de compagnie est invité à un certain nombre de visites de suivi, au cours desquelles sont effectués des examens complémentaires pour suivre l’effet du traitement sur l’évolution de la pathologie.

Comment est garantie la sécurité ?

Afin de garantir le respect du bien être de votre animal et l’utilité de la recherche proposée, toute étude préconisée par votre vétérinaire est au préalable soumis et évaluée par un comité d’éthique qui évalue scrupuleusement le bénéfice médical attendu du traitement. Si votre animal entre dans l’étude, c’est qu’il correspond aux critères d’inclusion. Il fera l’objet d’un suivi rapproché avec des consultations régulières et des examens complémentaires si nécessaire, tout cela sans aucun frais à votre charge.

Quels sont les risques ?

En participant à une étude clinique, votre compagnon bénéficiera d’une attention particulière et sera entouré d’une équipe de professionnels qui prendra soin de lui, pendant et après le traitement.

Néanmoins, comme pour tout médicament, des effets secondaires peuvent apparaître chez certains patients : une prise en charge immédiate est mise en œuvre pour les corriger. La majorité d’entre eux sont temporaires et disparaissent une fois le traitement arrêté ou la dose diminuée.
Votre vétérinaire pourra à tout moment sortir votre animal de l’étude s’il estime qu’elle lui apporte plus de risques que de bénéfices. Vous êtes également libre de retirer votre animal de l’étude, qu’elle qu’en soit la raison, et il pourra alors recevoir un autre traitement adapté.

Avant de faire participer votre animal à l’étude, vous serez évidemment informé des risques potentiels.

Votre vétérinaire se tient également à votre disposition pour répondre à toutes vos questions et vous accompagner dans votre choix. N’hésitez pas à en parler avec lui.

Ajouter un commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.