Un adorable chaton roux a été sauvé d’une ferme à viande canine en Corée du Sud.

Le pauvre animal était négligé et il en était arrivé au point de devoir se nourrir de terre…

Un chaton squelettique errait dans une ferme de viande canine

Ek Park est la fondatrice de l’association canadienne Free Korean Dogs qui milite pour la fermeture des fermes à viande de chien en Corée du Sud.

Alors qu’elle se rendait chez sa mère, elle a fait un détour qui l’a menée dans une ferme où elle est tombée nez à nez avec un chaton roux qui était dans un état déplorable…

« Quand je suis arrivée à côté de la maison du propriétaire de la ferme, j’ai aperçu ce chaton, il ne faisait même pas la taille de ma main » a déclaré Ek Park.

« Il était si affamé et apeuré, cela m’a déchiré le cœur » a-t-elle ajouté.

En effet le pauvre animal en était venu à manger de la terre et des détritus !

chaton

Le maître du chat était un homme particulièrement cruel et mauvais

Le propriétaire de la ferme est sorti de chez lui, il avait l’air furieux et il a ordonné à Ek Park de laisser son chat tranquille.

« Je lui ai dis que son chat devait aller voir un vétérinaire. Il m’a répondu que les soins pour les animaux étaient une perte d’argent et de temps. Puis il a ajouté qu’il avait horreur des défenseurs des animaux » a rapporté Ek Park.

L’homme était si en colère qu’Ek Park craignait pour sa sécurité.

Le petit chat n’était hélas pas le seul animal maltraité et négligé dans cette ferme. Ainsi plus de 100 chiens étaient enfermés dans des cages.

A la suite d’un échange houleux, Ek Park a réussi à convaincre l’homme de lui laisser le pauvre chat. Par la suite, elle l’a renommé Nimo.

chaton

Nimo a été confié à une amie d’Ek Park

Nimo devait être vacciné contre la rage avant d’être emmené au Canada. Ensuite, il a été confié à Jiyoon Yi, une amie d’Ek Park, qui avait récemment sauvé 5 chiots d’une ferme.

En échange, Ek Park a emmené avec elle les 5 chiots au Canada afin de les faire adopter par des familles aimantes.

Quelques mois plus tard Ek Park est retournée en Corée dans le but de tourner un documentaire sur les fermes à viande de chien. Finalement, elle en a profité pour récupérer Nimo qui était devenu méconnaissable. En effet, le chat avait grandi et était en parfaite santé.

chaton chaton chaton

Le chat roux a été emmené au Canada dans le but d’être adopté

Nimo était enfin prêt pour faire le voyage en direction de Toronto afin d’être adopté par une amie proche d’Ek Park.

« Il est resté en cabine dans l’avion avec moi, il était si heureux… Il a même dormi une bonne partie du voyage » a déclaré Ek Park.

Une fois arrivé à Toronto il a fait la rencontre de la femme qui souhaitait l’adopter. Le plus surprenant c’est qu’il n’était absolument pas timide ! Il a fait le tour de la maison puis il est allé directement s’installer sur le lit de la chambre.

Nimo a désormais de beaux jours devant lui avec sa nouvelle maîtresse.

chaton

chaton

chaton

L’enfer des fermes de viande de chien

Ek Park continue de se battre pour sauver des chiens dans les fermes coréennes et faire cesser le commerce de la viande canine.

Certaines personnes jugent que cette activité est sur le déclin étant donné que les jeunes coréens s’inspirent de plus en plus du modèle de vie occidental.

Néanmoins il reste de nombreuses fermes où les chiens sont entassés dans des cages, et où ils vivent dans des conditions déplorables, prêts à être abattus de manière brutale pour que leur viande soit consommée.

ferme viande de chien

  Que pensez-vous du sauvetage de Nimo et du travail d’Ek Park ?

Source : The Dodo

Crédit photos : Free Korean Dogs

13 Commentaires

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

Voir plus de commentaires

    Fahima C Ils faut les punir ses gens là ya pas plus beau que un animal

    catherine n bravo madame encore un minou de sauvée