Un chien nommé Grizz a été abattu par la police à l’aéroport d’Auckland (Nouvelle-Zélande) après avoir échappé à la surveillance de son maître pendant environ 3 heures.

Cette nouvelle a provoqué la colère de nombreuses associations de défense des animaux…

Grizz se baladait en liberté sur le tarmac

L’animal s’est promené pendant près de trois heures sur le tarmac, ce qui a entraîné un blocage du trafic aérien. 16 vols internationaux et domestiques ont été retardés car pour des raisons de sécurité plusieurs pilotes n’ont pas souhaité décoller.

« Impossible de le récupérer »

Grizz a été abattu par la police le 17 mars dernier. Il était alors en formation en tant que chien renifleur pour détecter des explosifs et il devait recevoir son diplôme dans 6 mois.

Selon le porte-parole de la sécurité, Mike Richards, il s’agissait du dernier recours car tous les moyens avaient été mis en œuvre afin de récupérer le chien mais sans succès.

« Nous avons tout essayé : de la nourriture, des jouets, d’autres chiens mais rien n’a marché » a t-il déclaré.

Les associations de défense des animaux réagissent

Cependant la mort de Grizz a particulièrement ému les internautes et a provoqué l’indignation chez les défenseurs des animaux.

Un hastag #Grizz a même été lancé sur les réseaux sociaux afin de lui rendre hommage et selon l’association de défense des animaux PETA, l’aéroport aurait dû utiliser un moyen non létal tel qu’un pistolet tranquillisant.

Que pensez-vous de la mort de Grizz ?

31 Commentaires

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

Voir plus de commentaires

    Michele K Surtout qu il etait forme pour renifler peut etre il pensait faire son boult......les humains atteignet des vitesses supersoniques dans la betise

    Michele K Desolee pour les fautes je suis enervee😾