Les éternuements et les yeux qui coulent sont les signes les plus courants de cette entité appelée coryza du chat.

Le coryza, une maladie des voies respiratoires

Il s'agit en effet d'une maladie des voies respiratoires hautes, qui atteint principalement le nez, les sinus et parfois les yeux des chatons et des chats. Elle provoque alors des conjonctivites et des kératites sévères, une perte d'appétit si une rhinotrachéite et une gingivite s'installent rapidement. Les causes de cette pathologie sont multiples : l'Herpès virus félin est impliqué dans la plupart des cas, ainsi que le Calicivirus et parfois, certaines bactéries peuvent se mêler au problème.

Le coryza est contagieux

Cette maladie extrêmement contagieuse se transmet d'un chat à un autre lors d'un contact direct avec les sécrétions d'un animal effectivement infecté (salive, écoulement oculaire...). Les éternuements contaminent l’environnement, l'aliment et les mains souillées sont aussi vecteurs. La mère atteinte peut transmettre la maladie à ses chatons. Le temps d'incubation est d'environ 2 à 14 jours en moyenne, et la maladie peut durer jusqu'à un mois.

Même si les désinfectants permettent d’éliminer les virus assez facilement, ceux-ci peuvent rester actifs dans les écoulements nasaux et/ou oculaires pendant une période allant jusqu’à une semaine entière. Les virus se propagent très rapidement au sein d’une colonie de chats. Ils sont redoutés dans les élevages et les refuges dans lesquels ils peuvent être très difficiles à éradiquer.

Le traitement du coryza

Selon son âge et son état de santé, le chat atteint montrera plus ou moins de difficultés à se nourrir, se toiletter et nécessitera un traitement dans la plupart des cas. Les animaux bien soignés amenés tôt chez votre vétérinaire récupèrent généralement bien. Mais ils restent porteurs à vie et peuvent refaire des crises. Le stress joue un rôle important dans le déclenchement des rechutes (déménagement, gestation, nouvel arrivant...). L'animal sera donc un malade chronique qui nécessitera un peu plus d'attention au cours de sa vie. Certaines crises peuvent tout de même s'avérer grave et entraîner la mort de l'animal sans soins adaptés.

Si votre compagnon paraît malade, votre vétérinaire l'examinera et basera son diagnostic principalement sur ses signes cliniques. Un ensemble d’analyses de laboratoire effectuées à partir d’échantillons de liquides organiques (larmes, salive, sang) permettent également d’identifier les virus. Cela peut être nécessaire pour ajuster le traitement dans les cas les plus graves. Notamment en cas d'atteinte de la cornée de l'animal, de gingivite chronique ou d'aggravation des symptômes malgré un traitement.

Il existe un vaccin efficace conseillé pour prévenir cette maladie qui peut être réalisé dès deux mois pour un chaton, mais également à n'importe quel âge pour un chat adulte qu'il faut protéger. La première injection est suivie d'un rappel un mois après. Puis il faudra réaliser une visite tous les ans pour maintenir la protection au maximum.

Tous les chats du foyer doivent être vaccinés. En effet, la vaccination permet d’atténuer la gravité de la maladie même si elle ne permet pas toujours de prévenir l’infection ni d’éviter que les chats deviennent porteurs.

Argos Vétérinaire Bordeaux

Dr. Vet Sandra WATIER 

Argos Vétérinaire

Les cliniques et le cabinet vétérinaires Argos sont présents dans l'ensemble de la métropole Bordelaise afin de vous apporter un service de proximité tout en garantissant des soins de qualité.

2 Commentaires

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

    Muriel M Quand j'ai eu Inaee à 2 mois, elle avait le coryza, et j'ai du l'emmener dès le lendemain au veto... 1 mois de traitement ( yeux, inhalation, piqûres. .. ) ... mais je ne savais pas qu'elle l'avait à vie. .. merci pour les informations

    christine d Que pensez vous de Filou (4 ans dehors) il a une leucose, un glaucome à l'oeil droit et il éternue par série de 15 à 20 éternuements. Il a eu un traitement doxyval et maintenant depuis une semaine la vétérinaire l'a mis sous zodon 88 mg (1/2 comprimé tout les jours) et toutes les 3 semaines environ, il a une injection de produit (je ne sais pas la composition). Il a environ 8 ans. C'est un gentil chat adorable (il pèse 5.7 kg).