Bien que vous aimeriez pouvoir l’emmener partout, votre animal doit parfois vous attendre seul chez vous. Afin d’éviter les bêtises, les aboiements et les pleurs, il est important d’apprendre à son chien à rester seul.

Comment éduquer son chien à rester seul ?

Il faut savoir que rester seul n’est pas un comportement naturel pour le chien qui est un animal social. Cependant il faudra aller à l’encontre de cette habitude en apprenant à votre chien à supporter la solitude.

 

Lorsqu’il n’est encore qu’un chiot, il sera utile de lui apprendre à s’ennuyer. Cela ne semble pas facile mais vous devrez vous détacher de lui, en ignorant ses demandes d’affection ou de jeux. Rapidement, votre chiot va ressentir l’ennui, il s’attaquera donc au mobilier ou aux objets dans la maison. C’est à ce moment-là que vous devrez lui apprendre le « non ».

 

Le but est donc de lui apprendre à s’ennuyer sans pour autant faire de bêtises. Puis dans un second temps vous devrez l’habituer à vos absences. Essayez de vous absenter régulièrement, sur des créneaux horaires différents et variez la durée de vos absences. Ainsi, votre chien aura du mal à associer votre départ à une heure précise et il ne deviendra pas anxieux avant que vous ne partiez. Même si cela vous déchire le cœur, tentez de quitter votre domicile sans lui accorder trop d’attention. Vous pouvez tout de même lui dire « sois sage » ou « pas bouger ».

 

Lorsque vous êtes de retour et si vous constatez qu’il n’a pas fait de bêtises, caressez-le et félicitez-le brièvement. Néanmoins, si votre compagnon a fait des dégâts dans la maison, ignorez-le et ramassez hors de sa vue, pour ne pas qu’il considère qu’il s’agit d’un jeu.

 

Gardez en tête qu’il est inutile de se mettre en colère, votre chien ne comprendrait pas et cela ne ferait que dégrader votre relation. En toute circonstance, soyez neutre. Si vous accordez de l’intérêt à votre chien alors qu’il a fait une bêtise, vous l’inciterez à recommencer.

Apprendre le « pas bouger » à votre chien

Le « pas bouger » est bien utile dans de nombreuses situations. Mais au préalable il faudra avoir appris à votre animal le « assis » et le « coucher ». Cet exercice demande de la patience, mais lorsque votre chien l’aura assimilé, il ne considérera plus que vous l’abandonnez lorsque vous partez travailler. Au contraire, il saura qu’il doit rester sagement à vous attendre car il aura appris à gérer la distance vis à vis de son maître.

 

Pour savoir comment apprendre le « pas bouger » à votre chien, n’hésitez pas à consulter notre article dédié à ce sujet.

Qu’est-ce que l’anxiété de séparation ?

L’anxiété de séparation est un mal-être ressenti par un chien qui ne supporte pas d’être seul. On considère également qu’il s’agit d’un attachement excessif au maître.

 

Les comportements liés à l’anxiété de séparation peuvent varier d’un chien à l’autre, mais généralement les réactions sont des aboiements excessifs, des pleurs, la destruction des fournitures de la maison, la perte ou l’excès d’appétit et l’excès d’agitation à votre retour.

 

Si vous constatez un mal-être général chez votre chien, il faudra alors que vous songiez à consulter votre vétérinaire. Il pourra déterminer la cause des souffrances de votre animal et vous aidez à trouver une solution.

 

Afin de réduire les signes d’anxiété chez votre chien, nous préconisons l’utilisation de phéromones ADAPTIL®, sous forme de diffuseur ou de vaporisateur.

 

À lire également : qu’est-ce que l’anxiété de séparation chez l’animal ?

 

Votre chien a-t-il appris à rester seul ?

1 Commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

    Thomas L Super ces articles !

Lectures recommandées

Ce site utilise des cookies : En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation des cookies et politique de confidentialité. En savoir plus

Ok