Marseille : un jeune homme malvoyant expulsé d'un magasin avec son chien guide

Par le à 13:13

Alors qu'il faisait ses courses accompagné de son chien d'assistance, Arthur, un jeune homme malvoyant, a été expulsé du magasin.

Expulsé du magasin avec son chien guide

Ce jour-là, Arthur Aumoite, 25 ans et victime d'une atteinte rétinienne génétique, fait ses courses dans un magasin de la chaine Monoprix avec son chien guide Loya, et un ami. C'est alors qu'il se voit refuser l'accès par le directeur du magasin qui n'hésite pas à lui bloquer physiquement le passage en évoquant des questions "d'hygiène dans la zone alimentaire". Toute la scène a été filmée par l'ami d'Arthur et diffusée sur les réseaux sociaux. La vidéo a d'ailleurs fait le buzz et récolté plus d'un million de vues depuis sa publication. On y voit le jeune homme se faire barrer la route par le directeur et il décide alors de présenter un document de la FFAC (Fédération française des associations de chiens guides d'aveugle) pour justifier la présence de Loya et de faire un rappel de l'article 88 de la loi de 1987 qui donne l'obligation aux lieux publics de donner l'accès aux personnes accompagnées d'un chien guide. C'est cependant peine perdue, car le directeur ne veut rien entendre et Arthur est violemment expulsé après qu'un vigile lui ait pris son chien.



Depuis, Arthur a décidé de porter plainte contre la chaine de supermarchés Monoprix pour discrimination et compte sur la viralité de sa vidéo pour faire bouger les choses et que cela ne reproduise plus pour toute personne handicapée accompagnée d'un chien d'assistance.


Excuses publiques et sanction

Suite à cela, l'enseigne de magasins s'est excusée publiquement sur le compte Facebook du jeune homme stipulant qu'elle condamnait fermement ses faits. Elle a également ajouté sur Twitter que malgré l'interdiction des chiens dans les supermarchés pour des raisons sanitaires, les chiens d'assistance faisait exception à la règle.


Le directeur a, quant à lui, été sanctionné, sans plus de précision sur le sujet.


Un cas pas isolé

La FFAC a cependant rappelé que ce cas est loin d'être le seul en France puisqu'environ 88 cas d'expulsion de magasin de personne accompagnée de chien guides ont été recensés en 2017. Les plaintes n'ont d'ailleurs jamais abouti en justice, malgré la loi.


L'association met également en lumière que les chiens guides et d'assistance sont formés pendant deux ans et qu'ils sont parfaitement éduqués et non agressif. On voit d'ailleurs dans la séquence que malgré la violence de la scène, Loya reste parfaitement calme, couchée aux pieds de son maître.


À lire également : Toulouse : un chien d'assistance refusé à l'entrée d'un supermarché.

6 Commentaires

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

Voir plus de commentaires

    Marie-Annick c Complètement lamentable pas normal du tout devrait demander un an pour lui d alimentation et aussi pour son chien

    Sacha D Scandaleux

Lectures recommandées

Ce site utilise des cookies : En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation des cookies et politique de confidentialité. En savoir plus

Ok