Chine : un festival de viande de chiens et chats fait polémique dans le monde entier

Par le 03-06-2019 à 14:14

Alors que la cause animale est de plus en plus démocratisée dans le monde, le festival de Yulin en Chine a réveillé une profonde polémique. De nombreux militants se battent bec et ongles pour faire annuler cette manifestation publique qui se déroulera du 21 au 30 juin.

Le festival de Yulin, qu'est ce que c'est ?

Le festival de Yulin repose sur une coutume locale du Sud-Ouest de la Chine. Cette dernière part du principe que manger de la chair de chiens et de chats tués lors du solstice apporterait bonheur et chance. Dès lors, des milliers de chiens et chats sont exposés dans des cages, puis abattus aux yeux de tous. Ils sont ensuite cuisinés pour être finalement dégustés avec des litchis et de l'alcool.


Une mort lente et des méthodes qualifiées de cruelles

Afin que la chair soit plus tendre, les méthodes d'exécutions sont d'une grande barbarie. "Les animaux sont ébouillantés, éventrés, empoisonnés, éviscérés vivants, ou encore tués à coup de bâtons", s'indigne Stéphane Lamart, président de l'association Stéphane Lamart (pour la défense des droits des animaux) à RTL. Pour cause, en 2018, près de 10 000 chiens et 4000 chats auraient été tués. Et là encore, ce chiffre n'est qu'approximatif car certaines bêtes auraient été exécutées discrètement en périphérie de la ville. 


Une pétition mise en place avec plus de 170 000 signatures

Suite à l'indignation du plus grand nombre, une pétition a été élaborée par l'association Stéphane Lamart afin de demander explicitement l'annulation de ce festival. Plus de 170 000 signatures ont été récoltées. Parmi les signataires, des célébrités telles que Michel Sardou, Phil Barney, Petula Clark ou encore Jean-Marie Bigard ont souhaité militer contre ces actes de cruauté. 


Mais ce n'est pas la première fois que ce festival fait autant grincer de dents. D'ailleurs, cela fait déjà plusieurs années que l'association Stéphane Lamart tente tant bien que mal de demander au président Xi Jinping de ne plus autoriser cette barbarie. En vain...


Le 30 mai dernier, la pétition a été soumise à l'ambassade de Chine à Paris.


Second objectif : racheter les animaux pendant le festival

Mais l'ONG de Stéphane Lamart n'a pas dit son dernier mot. En effet, elle a également lancé en cette fin de mois de mai une collecte de fond qui reviendra en soutien aux associations locales de Yulin. Les fonds collectés permettront de pouvoir racheter le plus d'animaux possible lors du festival. Pour avoir un ordre d'idée, 1000 euros pourraient par exemple servir à sauver une centaine de chiens.


Pour plus d'informations, n'hésitez pas à consulter notre dossier afin de lutter contre la maltraitance animale.


Et vous ? Que pensez-vous de cette initiative ?

Image d'illustration.

Source : RTL.

Ajouter un commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

Lectures recommandées

Ce site utilise des cookies : En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation des cookies et politique de confidentialité. En savoir plus

Ok