Si le pigeon a souvent mauvaise réputation, nous allons découvrir qu’au contraire, il est bien plus intelligent que ce que l’on peut penser.

Si on vous dit le mot "pigeon", à quoi pensez-vous ? Plusieurs adjectifs peuvent venir en tête : moches, inutiles et plutôt bêtes pour certains ou à l’inverse, robustes et intelligents pour d’autres.

"Être un pigeon"

Nous allons nous intéresser à une expression qui qualifie les personnes peu crédules comme étant des "pigeons". Mais, si nous vous disons qu’à l’origine, cette expression n’a rien à voir avec ces volatiles, mais avec un autre oiseau : la huppe. La huppe tire son nom de la petite crête en plumes sur sa tête. Ce volatile a aussi donné l’expression "dupé" ("dé-huppé") qui signifie lui enlever sa crête et donc le plumer. Lorsque l’on dupe quelqu’un, on le plume.

Les pigeons étant plus nombreux que la huppe, c’est lui qui a donné son nom à l’expression "être un pigeon" pour dire de quelqu’un qu'il se fait duper.

Les pigeons et l’art

À l’inverse de ce que nous dit cette expression, les pigeons sont bien plus malins qu’on ne le pense. Certaines études montrent qu’ils auraient la notion du temps et de l’espace, qu’ils seraient capables de se reconnaître dans un miroir et qu’ils pourraient même être sensibles à l’art.

Picasso ou Monet

Selon une étude japonaise, les pigeons seraient capables de différencier les œuvres de Picasso à celles de l'impressionniste Monet. Ils étaient séparés en deux groupes. Dans l’un des deux, les oiseaux recevaient de la nourriture lorsqu’ils appuyaient sur un bouton quand ils étaient face à un tableau du peintre Monet, mais rien face à Picasso. Bien sûr, dans l’autre groupe c’était l’inverse, dès qu’ils appuyaient sur le bouton en voyant une peinture de Picasso, ils étaient félicités et recevaient de la nourriture.

L’étude a montré que lorsqu’ils étaient confrontés aux deux types de tableaux, les pigeons ne se trompaient presque jamais. Mieux encore, les volatiles du groupe du cubisme, réclamaient à manger lorsqu’ils étaient face à une œuvre de Georges Braque, un autre cubiste. De même, dans le groupe des pigeons de l'impressionnisme, ils voulaient manger lorsqu’ils voyaient un tableau de Cézanne ou Renoir, deux impressionnistes. Plutôt impressionnant non ?

Bach ou Stravinsky

Une étude du même type a été réalisée avec de la musique. Les pigeons étaient confrontés à deux styles de musique : Bach et Stravinsky. Là encore, ils devaient appuyer sur un bouton lorsqu’ils entendaient du Bach dans un groupe et du Stravinsky dans l’autre. Il n’y a eu que très peu d'erreurs de la part de nos volatiles, certains ayant un score de réussite de 100% et pouvaient alors différencier les deux musique sans difficultés.

Plutôt étonnant tout ce dont sont capables de faire ces petits volatiles, vous ne trouvez pas ?

Une chose est sûre, nous les avons mal jugés !

Source : Rtl.fr

Ajouter un commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.