Yummypets vous a déjà parlé du FIV, le SIDA du chat, qui fait partie de la liste des principales maladies du chat, mais il n'est pas le seul. Ces maladies peuvent être graves donc pensez à faire vacciner votre chat si il a l'habitude de sortir.

La leucose féline ou le FeLV

Appelé leucose, le Virus Leucémogène Félin est un virus qui affaiblit les défenses de l’organisme et peut engendrer des cancers du sang (leucémie ou lymphome). Il n’est transmissible qu’entre chats, par simple contact (sang, larmes, salive, urines…) et peut ainsi réduire leur espérance de vie.

 

Heureusement, les chats peuvent être vaccinés contre cette maladie et le virus peut même être éliminé au fil des années.


Le test FIV/FeLV permet de dépister simplement la maladie grâce à un petit prélèvement de sang. La maladie peut se déclarer après de nombreuses années, et même ne pas se déclarer du tout. Par contre, aussitôt déclarée, le chat est susceptible d’être touché par d’autres maladies telles que le typhus ou le coryza. Il doit donc être vacciné bien avant que la maladie ne se déclare.


Pour en savoir plus : Tout savoir sur la leucose féline (FeLV)


Le typhus du chat

Maladie virale et contagieuse, le typhus est mortel dans 50 à 90% des cas. Devenue assez rare de nos jours grâce à la vaccination, il important de continuer de vacciner ses animaux pour lutter contre cette maladie.


Cette maladie se présente sous la forme de différents symptômes comme la fièvre, une perte d'appétit, de la diarrhée ou encore des vomissements.


Si la chatte est malade durant sa gestation, ses chatons souffriront d’ataxie cérébelleuse due à des lésions nerveuses. Les chatons n’auront aucun sens de l’équilibre et seront alors incapables de se déplacer dans les cas les plus graves.


Pour en savoir plus : le typhus du chat : symptômes et traitement.


Le coryza du chat

La maladie est engendrée par trois virus différents et est très répandue chez les chats vivant en communauté sans être vaccinés car elle est très contagieuse (mais ne touche pas les hommes).

 

Elle touche le système respiratoire et se traduit par une infection des voies respiratoires (poumons, nez) Elle touche aussi les yeux qui peut entraîner des larmoiements et des écoulements nasaux, de la fièvre, de la fatigue et des ulcères dans la bouche.


La maladie peut être traitée à l’aide d’antibiotiques, d’antiviraux ou d’aérosolthérapie mais le meilleur moyen de prévenir le coryza reste la vaccination.


Pour en savoir plus : le coryza du chat: symptômes et traitement.


La péritonite infectieuse féline ou la PIF

Aussi appelée Péritonite Infectieuse Féline, la PIF est une maladie infectieuse qui se déclare suite à une mauvaise réaction à une infection par le coronavirus félin.


Le chat développe alors différents symptômes comme la perte d’appétit, la fièvre et la jaunisse.


Cette maladie est mortelle, c'est même la première cause de mortalité chez les jeunes chats.


Selon ses formes, la PIF entraîne gêne respiratoire et problèmes digestifs voire une défaillance des organes qui seront atteints. Elle est contagieuse (entre chats uniquement) par les selles notamment ou parfois par contact avec une surface infectée. Il n’existe malheureusement aucun traitement ou vaccin à l’heure actuelle.


Bien sûr, pour toutes ces maladies, si votre chat ne sort pas de votre maison ou de votre appartement, il ne risque rien et la vaccination n'est alors pas obligatoire.


Pour en savoir plus : La péritonite infectieuse féline (PIF)


Aviez-vous déjà entendu parler de ces maladies ? 

3 Commentaires

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

Voir plus de commentaires

    Lisa C J'ai de la chance, mon chat n'a je crois jamais était vacciné et pourtant il va fêter ses 19 ans !

    nathalie v je confirme pour la PIF, j ai adopté une petite femelle il y a un an, chez help animal, controle veto a son arrivée, elle était tres bien sauf gros problèmes de selles, on l a vermifugée, on a attendu quelques jours avec le véto, en se disant que ca venait surement du stress, du changement de nourriture, etc,etc, après une bonne semaine, rien n'avait changé ! 1 mois avant, ma veto avait eu le même problème avec un autre chat qui venait de la aussi, donc examen des selles, j ai du attendre 3 semaines pour le résultat, ils ne les font pas en Belgique, c'est parti en France et c'est revenu, même diagnostique que l'autre chat, PIF !!! j ai 2 autres chats, un mâle de 5 ans et une femelle de 13 ans, et la pauvre, a son âge, elle a parfois difficile avec cette crasse de maladie, a chaque des 'petits soucis' mais réguliers ! la tite femelle est porteuse saine, du coup elle va très bien, elle est sous régime alimentaire, le royal canin veto gastro intestinal, mais elle le contamine par les selles, et pourtant, j ai mit 3 bacs, qui sont fait 2x/jour au dethol, mais il n'y a rien a faire, ca se passe de l'un a l'autre quand meme ! et oui c'est mortel et incurable, et entre temps, l'autre petit chat adopté juste avant moi est deja parti le pauvre sale maladie la PIF ( pour restée polie)

Lectures recommandées

Ce site utilise des cookies : En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation des cookies et politique de confidentialité. En savoir plus

Ok