Les chats sont régulièrement en contact avec des substances qui peuvent affecter leurs fonctions intestinales. Il peut alors en résulter des vomissements, une mauvaise haleine ou des problèmes de digestion.

Quoi de plus stressant que les troubles intestinaux de votre chat ? Les troubles digestifs chez le chat regroupent tout état qui empêche la digestion de se dérouler correctement, ou qui altère la rapidité avec laquelle les aliments passent à travers l'appareil digestif. Il est primordial de savoir que la nourriture de votre chat a un impact significatif sur son confort digestif.

Quels sont les signes de déséquilibre ?

Les deux signes principaux auxquels il faut prêter attention sont :

  • La diarrhée
  • Les vomissements

Cependant, il existe des signes moins évidents tels que la perte de poids, un changement d'appétit, des flatulences, des gargouillements ou une inactivité soudaine.

Quelles sont les situations qui risquent de déséquilibrer votre chat ?

Le chat est un être avec une forte sensibilité. Plusieurs facteurs sont susceptibles de le déstabiliser parmi eux :

  • L’eau et l’alimentation consommés. Même si vous mettez à sa disposition de l’eau de source et une nourriture digestible (voir point suivant), votre chat peu boire de l’eau souillée (eau des flaques ou des gouttières) et manger de la viande crue (chasse aux souris ou aux oiseaux).
  • Le contact avec d’autres animaux ayant eux-mêmes avec un déséquilibre intestinal.
  • L’environnement et l’habitat. Un environnement protecteur contre le stress, le froid et la peur.
  • Les puces et les poux. Lorsque l’animal se lèche il peut ingérer des parasites qui risquent de déséquilibrer sa flore intestinale.

Nous vous rappelons que les câlins et les temps de jeu aident à renforcer le bien-être de votre chat. Ce dernier n’en sera que plus heureux et cela le gardera en bonne forme.

Les conseils en général pour l’alimentation

Les vétérinaires recommandent d'offrir une nourriture qui est très « digestible » pour aider à prévenir l'irritation de son estomac et de ses intestins fragiles. Car oui, le chat est un être fragile. De plus, les nourritures contenant des fibres très solubles et insolubles combinées à des teneurs modérées en matières grasses contribuent à renforcer un fonctionnement intestinal approprié.

D’abord il faut toujours faire une transition alimentaire si vous changez l’alimentation de votre chat. Même si le changement alimentaire ne dure que quelques jours et même si par exemple,  pour partir en vacances, vous préférez utiliser une marque de croquettes conditionnées en petits emballages. Il faut préparer le tube digestif de votre chat à sa nouvelle alimentation.

Notre conseil : on mélange l’ancienne alimentation à la nouvelle. En augmentant petit à petit la part de la nouvelle alimentation par rapport à l’ancienne vous garantissez le bien-être digestif de votre chat pendant le changement.

Ayez le bon réflexe !

Vous pouvez utiliser des compléments alimentaires pour aider à rééquilibrer la flore digestive de votre chat (sauf contre-indication de votre vétérinaire).

Vétheo a formulé Vétheo Vermi’Chat à base d’actifs d’origine naturelle pour aider votre animal à conserver un bon confort intestinal et l’intégrité de ses fonctions digestives. C’est une solution naturelle afin de l’aider à préserver son équilibre et son bien-être digestif tout au long de l’année.

Si malgré tous ces conseils votre chat ne se sent pas mieux, ne tardez pas et consultez un vétérinaire, la diarrhée et les vomissements peuvent déshydrater rapidement votre chat.

Merci Véthéo pour cet article !

Ajouter un commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

Lectures recommandées

Ce site utilise des cookies : En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation des cookies et politique de confidentialité. En savoir plus

Ok