Une destinée.. Peut-être. Un choix et une passion, assurément ! "Petite fille de la ville, née dans une famille ultra urbaine, j'avais toutes les chances de passer à côté du monde des animaux."

Clin d'oeil du destin : "En 6ème, une initiation à l'équitation est au programme des cours de gym du lycée que je fréquente." Le coup de foudre est immédiat et le sort en est jeté. À 11 ans, Dominique Tierny découvre sa vocation : la médecine vétérinaire.

"L'idée ne m'a plus lâchée. Diplômée en 1985 de l'école vétérinaire de Maisons- Alfort, je m'installe dans un cabinet vétérinaire généraliste à Cysoing, reprend une clientèle canine et développe parallèlement une clientèle de sport équine. Dix années passent durant lesquelles j'accepte de moins en moins l'idée de devoir euthanasier les animaux atteints de cancers..." L'impulsion est donnée et annonce les prémices d'Oncovet.

Il était une fois en Amérique

En 1995, elle embarque mari et enfants aux USA pour suivre son idée : se spécialiser en oncologie. "J'ai créé Oncovet, premier centre privé de cancérologie animale en France en 2000, avec la volonté de prendre en charge le cancer chez l'animal de compagnie. C'est une discipline transversale, qui touche à tellement de pans de la médecine que c'est passionnant. En plus du défi de lutter contre le cancer, cette discipline qui progresse de jour en jour concerne aussi la médecine humaine. On apporte des traitements novateurs, c'est un moteur très fort !"

Oncovet a développé un plateau technique exceptionnel : scanner, échographie, scintigraphie, iodothérapie, chirurgie, radiothérapie, curiethérapie et chimiothérapie. Clinique de référés, elle accueille les animaux envoyés par leur vétérinaire traitant.

"Aujourd'hui ce sont 1 300 vétérinaires en France et en Europe qui recommandent et adressent 2000 animaux chaque année. Notre mission : proposer les approches les plus actuelles dans le traitement du cancer et faire profiter nos patients d'un accès privilégié à l'innovation thérapeutique. Le chemin parcouru depuis la création d'Oncovet a toujours été guidé par une même et unique vision : l'accès aux meilleurs soins en cancérologie."

Passion... Et innovation

"En médecine vétérinaire, notamment en cancérologie, l'arsenal thérapeutique est plutôt pauvre. En même temps, les hommes tissent de vrais liens d'affection avec leurs animaux et demandent des solutions pour traiter le cancer de leurs compagnons. C'est un vrai besoin... qui a répondu à ma volonté d'aller plus loin."

Ainsi, onze ans après Oncovet, elle crée OCR (Oncovet Clinical Research), une société de recherche sous contrat (CRO) basée à Lille et incubée au sein d'Eurasanté.

"OCR est spécialisée dans la conception et la mise en oeuvre d'essais cliniques d'animaux de compagnie naturellement malades, principalement atteints de cancers, pour l'évaluation de solutions thérapeutiques en santé humaine et vétérinaire. OCR répond à un besoin non-satisfait de l'industrie pharmaceutique d'accéder à de nouveaux modèles animaux plus prédictifs des pathologies humaines, et propose un positionnement éthique fort en permettant aux animaux de compagnie d'accéder à des thérapies innovantes humaines, dont certaines d'entre-elles pourront également être développées pour le marché vétérinaire. OCR contribue à réduire le taux d'échec des nouvelles molécules en développement, fréquent au moment du passage de la préclinique sur souris à la clinique chez l'Homme. La réponse des souris, génétiquement modifiées pour développer la pathologie visée, a peu de chances de se reproduire chez l'Homme qui a développé sa maladie naturellement. Contrairement aux rongeurs, les chiens et les chats ont un génome et une physiopathologie plus proches de ceux de l'Homme, développent les mêmes maladies de façon naturelle et peuvent être diagnostiqués et soignés avec les mêmes outils. Les études chez ces animaux de compagnie, dont la maladie évolue plus vite, donnent donc des résultats plus rapidement. L'idée est de faire bénéficier la santé humaine des données acquises lors de ces études cliniques tout en permettant aux animaux malades de profiter des innovations thérapeutiques."

 OCR

L'éthique en fil conducteur

Oncologie comparée certes, mais imprégnée avant tout d'Ethique. À côtoyer la chercheuse vétérinaire, on saisit vite que le mot est gravé dans ses principes. Avec une majuscule.

"Les études cliniques sont réalisées de façon éthique et dans un cadre réglementaire : toute étude que les vétérinaires sont amenés à proposer aux propriétaires d'animaux malades a fait l'objet au préalable d'une évaluation et d'une validation par un comité d'éthique. Le but : garantir le bien-être de l'animal et l'utilité de la recherche proposée. Le patient sous traitement bénéficiera d'un suivi rapproché avec des consultations régulières et les examens complémentaires nécessaires, ceci sans aucun frais pour le propriétaire."

OCR fait ainsi travailler ensemble l'industrie pharmaceutique humaine et les vétérinaires qui disposent désormais d'outils diagnostiques et de savoir-faire en cancérologie très proches des standards humains.

"OCR est une entreprise pionnière qui s'inscrit dans le concept de Médecine Unique pour les Hommes et les Animaux de compagnie. Notre projet médical est de conjuguer le meilleur de la recherche en cancérologie humaine et le meilleur de la recherche en cancérologie vétérinaire pour faire progresser plus rapidement et plus efficacement la connaissance de la maladie, le développement de nouvelles thérapies et le combat contre le cancer pour l'Homme et pour l'Animal."

Ajouter un commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.