Les douleurs articulaires chez les chiens sont les causes les plus fréquentes de douleur chronique. On sait que 20 % des chiens connaissent des problèmes d’articulations.

Il est vrai que dans la plupart des cas, cela concerne les animaux âgés mais les gênes articulaires peuvent aussi atteindre de plus jeunes chiens, sportifs ou à prédisposition génétique. Il est cependant possible de prévenir les problèmes et de les soulager.

Douleurs articulaires liées à la race

C’est un fait. Certaines races de chiens sont plus concernées par les gênes articulaires que d’autres. Ces problèmes de déplacement se manifestent avec plus ou moins d’insistance et à des âges différents selon la race concernée.

Les grandes races sont souvent les plus sensibles. Qui plus est, si on ne respecte pas une activité physique modérée au cours de leur croissance. Ainsi, les Labradors, les Rottweilers et les Bergers allemands sont susceptibles d’avoir une probabilité de gênes articulaires plus fréquentes que les autres races. Les lésions du coude sont aussi plus fréquentes chez les Bouviers bernois, les Goldens retrievers et les Rottweilers.

Du côté des petites races, telles que les Jack Russel Terriers et les Yorkshires, ce sont les genoux qui sont fragiles. Il s’agit le plus souvent de la rotule qui a tendance à se luxer. Les Teckels ont, quant à eux, un dos plus fragile que la moyenne.

Douleurs articulaires liées à l’âge

Avec les années, le corps du chien, tout comme celui de l’homme, est mis à rude épreuve. N’oubliez pas que votre chien a l’âge de ses articulations. On considère qu’un chien passe dans la catégorie sénior entre sept et dix ans selon la taille, (sept ans pour les grandes races, et dix pour les petits chiens). La vieillesse n’est pas forcément synonyme de douleurs articulaires, mais elle n’est pas non plus un bienfait pour les articulations de votre chien.

Douleurs articulaires liées au surpoids

Cette dernière sensibilité peut être également liée à la race. Certaines races ayant tendance plus facilement à prendre du poids que d’autres. On citera ainsi, en exemple, les Labradors ou autres Golden retrievers, qui sont connus pour être très gourmands. Or, le surpoids est l’ennemi des articulations. Il amplifie et accélère la destruction du cartilage, ce qui mène à des problèmes d’articulations plus rapidement. Il faut donc bien penser à veiller à l’équilibre alimentaire de votre chien afin d’éviter tout risque prématuré.

Ayez le bon réflexe !

Le supplément nutritionnel Vétheo Articulations comprend des actifs d’origine naturelle.

Il a été formulé pour :

  • améliorer la mobilité et la souplesse articulaire de votre chien,
  • soulager les articulations de votre chien à l'âge adulte,
  • soutenir l’ossature et les articulations durant la croissance de votre chiot.

Vous observerez les premiers résultats au bout de trois semaines, environ, d’utilisation quotidienne. Votre chien retrouvera progressivement sa souplesse et sa mobilité.

Merci à Vétheo pour cet article !

Rejoignez leur page Facebook!

Ajouter un commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.