Vétérinaires Sans Frontières a été créée en 1990 par 18 vétérinaires belges, à l'initiative du professeur Pascal Leroy. Gagnante des Beastie Blog Awards, Yummypets à souhaité en savoir plus sur cette ONG.

- Qu’est-ce que VSF être-vous une association ou une entreprise ? Que proposez-vous ?

Vétérinaires Sans Frontières est une a.s.b.l. reconnue comme ONG.
Notre mission : des animaux sains, des hommes en bonne santé. Notre mission est le renforcement des capacités des communautés défavorisées dépendant de l'élevage dans le Sud afin d'améliorer leur bien-être.

Vétérinaires Sans Frontières attache beaucoup d'importance au repect, à la transparence et à la durabilité. L'organisation croit en un monde où les êtres humains, les animaux et la nature vivent en parfaite harmonie; en tant que moteur pour un développement durable. Chaque personne a le droit de se construire une vie digne selon ses propres choix, traditions ou sa propre culture.
Nous croyons en la force et aux initiatives prises dans le Sud. C'est pourquoi nous travaillons en Afrique avec des organisations et autorités locales, aux côtés des éleveurs et vétérinaires locaux.

Notre groupe-cible dans le Sud : des éleveurs transhumants, des agro-éleveurs et des éleveurs périurbains qui pratiquent l'élevage familial. Dans le Nord, nous nous adressons aux étudiants et professionnels du secteur agricole, aux décideurs politiques et aux consommateurs.

- Dans quels pays intervenez-vous ?

Nous sommes actifs dans 9 pays en Afrique: au Niger, Mali, Burkina Faso, Kenya, Soudan du Sud, Burundi, RD Congo, Rwanda, Ouganda.

Les actions de vsf en Afrique

- Racontez-nous une journée type sur le terrain, et dans les bureaux ?

Récemment, deux ambassadeurs se sont rendus sur le terrain, au Rwanda. Voici une de leur journée sur le terrain :

"Ce matin nous avons rencontré les autorités du district. Vétérinaires Sans Frontières accorde beaucoup d'importance à la collaboration avec les structures locales en place, de façon à pouvoir générer des projets durables. Lorsqu'une ONG intervient dans un pays en voie de développement cette action est toujours temporaire et limitée dans la durée par exemple à 3 ou 5 ans. Il est donc très important, si on veut être porteur d'un projet durable, d'ancrer celui-ci dans une structure existante afin que tout ce qui a été mis en place ne disparaisse pas à la fin du projet.
L'après-midi nous avons rencontré les acteurs du réseau vétérinaire. Une des premières activités de Vétérinaires Sans Frontières ici au Rwanda a été le développement d'un réseau vétérinaire. VSF a participé à l'organisation de la formation des éleveurs auxiliaires vétérinaires. Ces auxiliaires travaillent sous la direction d'un vétérinaire et effectuent par exemple le déparasitage systématique des animaux.
VSF soutient aussi les vétérinaires qui s'installent en privé avec une aide pour l'approvisionnement en médicament ou l'acquisition de motos. Les soins dans les régions reculées et souvent difficilement accessibles, étaient en effet insuffisants pour garantir la santé des animaux qui représente pourtant pour des millions de familles du Rwanda le seul moyen de survie et la seule source de revenus. A plusieurs endroits par exemple au cours de notre séjours des familles nous ont dit que ce qu'ils appréciaient particulièrement par rapport à l'élevage de lapins mis en place c'est que les lapins représentent pour eux le moyen de faire face à des dépenses inattendues ou frais extraordinaires, comme des soins de santé ou frais scolaires. Le taux de reproduction élevé des lapins permet en effet une fluctuation dans le nombre de lapins qu'ils détiennent. Un objectif important pour beaucoup de familles reste par contre ici au Rwanda de pouvoir acheter une vache. Les familles qui peuvent s'acheter une vache sont des familles qui ont pu sortir de la pauvreté" Carole Carole Meersschaert.

Ici au bureau, à Bruxelles, nous avons différents départements : la communication, les finances, les ressources humaines,... Nous sommes plus ou moins 15 au siège. Nous commençons toujours la journée par nous saluer. Une petite structure donne une sensation de famille. Nous faisons attention les uns aux autres et ne manquons jamais de célébrer un collègue lors de son anniversaire (avec du jus équitable, bien sûr :-) ). Je peux parler du département de la communication car c'est celui dans lequel je travaille. Avec mes collègues, nous nous occupons de la rédaction, de la communication interne et externe, nous organisons les événements, nous nous occupons de la récolte de fonds et nous sommes en relation avec nos donateurs. La communication, c'est vaste. Nous sommes amenés à faire toutes sortes d'activités. Chaque jour est une nouvelle aventure !
Que ça soit répondre à la presse, remercier nos donateurs, écrire des mailings de récolte de fonds, mettre à jour notre site web ou encore sensibiliser les étudiants et professionnels de l'élevage au Nord, notre travail varie. Nous travaillons ensemble. Il est important pour nous de mettre les compétences de tous en commun pour arriver au meilleur résultat! L'équipe est dynamique et créative !

les chèvres en afrique

- Qu’est ce qui vous motive chaque jour ?

Chaque jour, je me dis que notre travail porte ses fruits et ça, c'est motivant. Lorsque j'entends mes collègues sur le terrain me donner des nouvelles, je suis heureuse de constater que les projets portent leurs fruits. J'aime le travail de Vétérinaires Sans Frontières et je suis heureuse d'apporter ma pierre à l'édifice.

- Quels sont les moments difficiles / vos meilleurs moment ?

Comme toute ONG, l'aspect financier et le plus difficile à gérer. Nous sommes toujours à la recherche de fonds. Sans cela, nous ne pouvons pas venir en aide aux bénéficiaires. C'est ce qui me rend triste. Avoir tant d'idées, tant de volonté et ne pas toujours avoir les moyens financiers pour y arriver. Mais ce qui est positif, c'est qu'il y a énormément de gens qui nous soutiennent. Nous voulons toujours plus. Mais nous avons déjà beaucoup de soutien. Pour cela, je tiens à remercier nos fidèles donateurs.

Mon meilleur moment chez Vétérinaires Sans Frontières ? Sans doute ma mission au Rwanda lors d'un échange entre agriculteurs et vétérinaires belges et rwandais. Voir de mes propres yeux les projets de l'ONG.

- Comment vous rejoindre ? Comment peut-on vous aider ?

Rendez-vous sur www.veterinairessansfrontieres.be ou sur notre page facebook : Vétérinaires Sans Frontières. Vous nous aider déjà en parlant de nous autour de vous. Visitez notre page youtube, nous y publions de nombreuses vidéos sur nos projets (DZG-VSF Belgium).
Nous ne faisons pas notre travail sans le soutien de nos donateurs. N'hésitez pas à faire un don. Vétérinaires Sans Frontières ne pourrait réaliser toutes ces activités sans le soutien de ses nombreux sympathisants, membres, volontaires et généreux donateurs. Chaque engagement, quel qu'il soit, est important pour notre lutte contre la faim et la pauvreté en Afrique. Vous voulez savoir comment nous aider ? Rendez-vous sur notre site web dans la rubrique "Engagez-vous".

- Autre chose à rajouter ?

Merci les Beastie Blog Awards pour ce concours. Gagner ce concours signifie venir en aide à de nombreux éleveurs et leurs troupeaux.

Julien Binard, le parrain de VSF

Notre parrain Julien Binard sur le terrain, vétérinaire et blogeur de Vetcaetera, le blog vainqueur des Beastie Blog Awards.

Ajouter un commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.