L’agressivité du chat est souvent mal ressentie. C’est douloureux de constater que l’on a contrarié notre compagnon.

Mais faut-il encore savoir pourquoi. L’agressivité d’un chat n’est jamais gratuite. Vous trouverez dans cet article des éléments de réponse !

Nous rêvons tous d’un chat déguisé en tigre, mais doux comme un agneau. Et lorsque celui-ci devient trop bestial, nous ressentons de l’incompréhension car cela témoigne d’une détérioration dans la relation.

L'agressivité du chat

Vous êtes-vous déjà posé cette question : pourquoi a-t’il été agressif avec moi ? Vétheo a listé les quatre raisons les plus plausibles pour expliquer l’agressivité de votre chat :

La faim

Votre chat a besoin d’avoir des repères, et l’heure du repas doit en faire partie. Si le mode de distribution alimentaire n’est pas à son goût, il vous le fera savoir. Il faut que cela devienne une habitude et que celle-ci soit à une fréquence respectant ses besoins. (Exemple : 8h et 20h)

Le manque d’activité

Saviez-vous que la chasse est l’une des activités principales du chat ? Il ne faut donc pas se contenter de le nourrir deux fois par jour, il faut également veiller à ce qu’il ait une distraction pour combler les longues heures d’attente. Si ce n’est pas le cas, le chat se jette alors sur la première chose qui bouge, tant pis s’il s’agit de votre bras, de vos chevilles … il doit libérer le surplus d’énergie qu’il a en lui.

La peur

Lorsque votre chat doit faire face à une menace sans pouvoir prendre la fuite, et que vous tentez de l’aider … les morsures et les griffures sont garanties. Le chat réagit comme un humain pourrait réagir en situation de stress intense. Dans ce type de situation, la réaction peut paraître disproportionnée étant donné que le chat ne se contrôle pas. L’agression n’a pour seul but que de permettre au chat de décharger son agressivité et de retrouver son équilibre émotionnel. Deux réflexes à adopter :

  • S’éloigner et attendre qu’il se calme.
  • En cas de blessure(s) mettre des gants pour le manipuler

Le jeu

Un chat qui joue est dans une effervescence totale, une vivacité et une frénésie à toute épreuve. Cependant, l’absence de maîtrise pendant un jeu peut être vue comme une agression. Le chat peut, par un élan d’enthousiasme, ne pas contrôler ses griffes et sa mâchoire. Cette absence de maîtrise de soi se rencontre chez le chaton orphelin ou sevré trop tôt. Il faut lui apprendre à se contrôler en stoppant immédiatement le jeu et en réorientant ses jeux sur des objets. Se laisser mordre et griffer sans rien dire aggrave encore plus la situation.

Quoi qu’il en soit, en ce qui concerne la "délinquance" féline, il est prudent d’éviter les jugements hâtifs. Les circonstances atténuantes sont nombreuses : carence maternelle, défaut d’éducation, conditions de vie insatisfaisantes...

Il peut souffrir de stress et d’anxiété (surpopulation, manque d’espace). Si les problèmes persistent, n’hésitez pas à consulter un vétérinaire.

Ayez le bon réflexe

Nous pensons que la relation entre l’homme et le chat est tout simplement magique ! Notre unique objectif est d’améliorer le confort et le bien-être de nos compagnons !

Parce que nous pensons qu’un chat, c’est de la joie dans la maison, à condition qu’il soit heureux. Mais pour cela, la bonne volonté ne suffit pas.
Vétheo met à disposition de nos compagnons préférés des produits bien-être pour chats.

2 Commentaires

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

    Élo B Super article ! J'ai un chat qui mord beaucoup, je l'ai adopté quand il avait 1 an et j'ai fait l'erreur de le laisser mordiller mes mains pour jouer donc il me faisait de plus en plus mal... Je lui ai finalement acheté un boudin Kong et je lui donne à chaque fois qu'il veut me mordiller, cette mauvaise habitude commence à lui passer. :)