Parmi les symptômes fréquemment rencontrés chez le chien et le chat, on peut citer la diarrhée.

Il s’agit de l’émission de selles molles ou liquides, parfois en quantité et en fréquence plus importante que la normale. Lorsque ce symptôme est passager on parle de diarrhée aiguë et lorsqu’il dure 15 jours voir plus, on qualifie la diarrhée chronique.

Mais pourquoi mon animal a la diarrhée ?

Les causes de diarrhée sont très nombreuses ! Elles sont plus ou moins graves et ne se traitent pas de la même façon.

Nous pouvons classer les causes de diarrhées en 2 grandes familles : les causes alimentaires et non-alimentaires. Nous ne pouvons pas ici citer la totalité des origines de diarrhées, mais nous allons vous présenter les principales.

Les diarrhées d’origine alimentaire :

Ce sont sans doute une des origines les plus fréquentes. Elles sont souvent dues à une erreur d’alimentation.

  • Les plats en sauce ou épicés, par exemple, ne sont pas adaptés au système digestif de votre chien.

  • Les aliments trop gras comme la charcuterie, les viennoiseries entres autres peuvent entrainer des diarrhées dites de surcharge. L’excès de lipides (c’est-à-dire les graisses) alimentaires dépasse les capacités de digestion de votre compagnon. Cela peut aussi se produire si vous donner des croquettes en excès à votre animal.

  • Le changement brutal d’alimentation perturbe aussi le système digestif de votre chien. Ainsi on conseille d’effectuer une transition alimentaire quand vous changez d’alimentation pour votre chat ou votre chien. Par exemple, quand vous passer d’une marque de croquettes à l’autre, ou d’une alimentation pour jeune en croissance à une autre destinée à un animal adulte. Pour un chien, cette transition s’effectue généralement sur 1 semaine et peut aller jusqu’à 2 semaines pour un chat. Pendant ce laps de temps vous allez mélanger les 2 types d’aliments, en augmentant jour après jour la part du nouvel aliment et diminuant respectivement la proportion de l’ancien aliment.

  • Les aliments avariés : tout comme nous, de la viande avariée peut entrainer des diarrhées. Ainsi les normes d’hygiène alimentaire doivent être les mêmes pour nos compagnons à poils que pour nous.

  • L’intolérance au lactose. La tradition populaire veut que l’on donne du lait au chat. Cette croyance n’a aucune base scientifique et peut même s’avérer néfaste pour certains chats qui peuvent souffrir d’intolérance au lactose, un sucre présent naturellement dans le lait. En effet, les chats adultes ne s’alimentent normalement plus de lait et ils perdent la capacité de le digérer. Ils ne fabriquent plus l’enzyme nécessaire à la digestion du lactose. Une enzyme est une molécule fabriquée par l’appareil digestif et destinée à digérer spécifiquement un type d’aliment. Ainsi, chez ces chats, le lactose non digéré fermente dans le tube digestif et entraine ballonnements et diarrhées. Même si il existe des laits allégés en lactose (comme le nôtre ou du lait spécial chat), le mieux est d’exclure de l’alimentation de votre chat cet aliment s’il ne le supporte pas.

Les diarrhées d’origine alimentaire peuvent facilement être corrigées et passent généralement rapidement.

Les diarrhées non-alimentaires :

Très nombreuses, nous allons vous citer les principales :

  • Certains virus et bactéries peuvent infecter votre chien ou votre chat. Certaines de ces infections sont bénignes mais d’autres peuvent être gravissimes et parfois entrainer la mort de votre compagnon, c’est le cas, par exemple de la Parvovirose canine, ou du Typhus du chat. Certaines de ces maladies peuvent être efficacement prévenues par la vaccination.

  • Les parasites digestifs entrainent fréquemment des diarrhées. Parmi ces parasites on peut citer les Ascaris et Giardiose. Pensez donc à vermifuger très régulièrement votre chien et votre chat. Pour cela, la clinique vétérinaire saura vous conseiller sur le rythme et les différents antiparasitaires internes (c’est ainsi que l’on nomme de façon scientifique les vermifuges) en fonction de votre animal.

  • Les intolérances et allergies alimentaires : certains chiens et chats peuvent souffrir d’allergie alimentaire et devront nécessiter un régime alimentaire particulier : ou bien en utilisant des aliments diététiques hypoallergéniques ou bien en réalisant une alimentation spécifique en préparant vous-même sa gamelle en fonction de la prescription du Vétérinaire.

  • De nombreuses maladies métaboliques peuvent aussi se traduire par différents symptômes, dont de la diarrhée. C’est le cas par exemple les maladies touchant le foie, le pancréas ou encore des maladies endocriniennes telles que l’hyperthyroïdie chez le chat. Ces maladies nécessitent une consultation et des examens complémentaires.

Que faire si votre animal a la diarrhée ?

La première chose à faire si votre animal a la diarrhée est de mettre son appareil digestif au repos. Pour cela il faut le mettre à la diète pendant 24 heures. Même si cela vous semble difficile à faire lorsqu’il vous regarde avec des yeux tristes, mais c’est nécessaire pour que le phénomène d’irritation s’arrête. Le lendemain, ne donner pas la totalité de sa gamelle habituelle à votre compagnon. Réalimenter le progressivement, en additionnant éventuellement à sa ration habituelle du riz très cuit.

Pensez à lui laisser de l’eau à volonté même durant le jour de diète.

Ensuite, essayez de vous souvenir si votre animal a pu manger quelque chose d’inhabituel, ou n’a-t-il pas fouillé dans la poubelle, ou est-ce un chat qui sort auquel cas on ne peut jamais vraiment contrôler ce qu’il ingère …

N’hésitez pas à demander son avis à l’Aide-soignant Vétérinaire de votre clinique qui saura vous donner des conseils et vous indiquera si cela nécessite une consultation.

Quand consulter le Vétérinaire ?

Tout d’abord pour certains animaux il est conseillé de consulter très rapidement le Vétérinaire. C’est le cas des animaux jeunes et de ceux qui au contraire sont âgés. En effet, ils sont très sensibles à la déshydratation et des selles plus molles représentent pour eux des pertes d’eau conséquentes.

Les animaux souffrant de maladies chroniques, par exemple le diabète sucré, doivent aussi être amenés en consultation très rapidement.

Ensuite, si votre chien présente d’autres symptômes en plus de la diarrhée, par exemple des vomissements, un manque d’entrain, une absence d’appétit ou tout autre manifestation, il est important de consulter.

Enfin, la présence de sang dans les selles est aussi un signe qui doit aussi vous alerter.

Si votre chien ou votre chat est dans l’un de ces cas il faudra prendre rendez-vous rapidement auprès de votre clinique vétérinaire.

Que va apporter une consultation chez le vétérinaire ?

Le Vétérinaire va pouvoir faire une consultation afin de déterminer l’origine de la diarrhée.

Il aura peut-être besoin d’effectuer des examens complémentaires tels qu’une analyse sanguine, une analyse de selles, une échographie ou encore une endoscopie.

Enfin, certains médicaments anti diarrhéiques sont uniquement sur ordonnance. Avant de les prescrire le Vétérinaire doit donc vérifier qu’il soit adapté à votre animal et à la cause de sa diarrhée.

Merci à l’ESAV (Ecole Supérieure d’Aide Vétérinaire) – Institut Bonaparte pour cet article !

logo de l'esav

Découvrez les formations aux métiers animaliers de l'ESAV.

 Crédit Photo : Yummypets

Ajouter un commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.