Vendredi dernier, dans une exploitation agricole des Alpes-de-Haute-Provence, deux adolescents sont alertés par les meuglements de leurs vaches. Une fois arrivés au champ familial, leur attention est attirée par des points brillants qui percent l'obscurité de la nuit : ce sont les yeux d'une meute de loups qui les encercle.

Les faits se produisent dans le village de Seyne-les-Alpes vers minuit, lorsque Benjamin, 20 ans et Romain, 16 ans surprennent un comportement étrange de la part des vaches de l'exploitation, ils s'emparent de leurs lampes de poches et sortent vérifier que tout est en ordre. C'est une fois arrivés à hauteur du troupeau qu'ils réalisent qu'un autre groupe d'animaux est présent sur les lieux :  une horde de loups qui se tient à "80 mètres de distance".

Un coup de feu pour disperser la meute

Une dizaine de loups se rapprochant petit à petit annonce indéniablement un danger. Romain, alors seul face à la menace, utilise sa carabine pour tirer un coup de feu en l'air afin de disperser la meute : "Je pensais qu'ils revenaient attaquer les veaux, mais quand ils sont passés à côté sans les regarder et qu'ils ont continué à tracer vers moi, j'ai rapidement compris que j'étais leur cible", témoigne-t-il. Les loups, nullement effrayés par les humains, s'étaient alors rapprochés d'une dizaine de mètres avant que la détonation leur fasse faire demi-tour.

Les loups représentent-ils réellement une menace ?

Selon les pro-loups, l'espèce est trop craintive pour s'attaquer à l'homme. Ce qui n'est pas de l'avis de Jean-Luc Ferrand, père des deux garçons. Selon lui, la meute n'a plus peur de l'homme et représente par conséquent un danger : "Il y a une quinzaine de jours on a alerté les autorités sur le fait que douze à quinze loups rôdaient autour de l'exploitation. Mes enfants les faisaient fuir. [Mais, à force,] le problème c'est que les loups ne fuyaient plus et les fixaient, en plein jour".

Une vaste battue a été organisée par les autorités de la région qui prennent ce cas très au sérieux. Il y a une dizaine de jours, l'exploitation avait déjà essuyé la perte d'un veau retrouvé mort.

Encore une étincelle qui va attiser le débat entre pro et anti-loups dans le village de Seyne-les-Alpes...

D'ailleurs, avez vous choisi votre camp ? Que pensez-vous du retour des loups sur nos exploitations agricoles ?

14 Commentaires

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

Voir plus de commentaires

    Lina L Je pense que les loups ont attaqués parce qu'il y avait leur ennemi humain, sinon ça, sa attaque pas !!

    Christine C J ai du mal à croire que les loups s approchent des humains sans avoir peur Ils sont assez peureux et assez intelligents pour savoir que l humain est le pire et le plus vicieux des prédateurs