Dans la zoothérapie, chaque animal a son utilité. Du chat au dauphin, en passant par le cheval, cette discipline nous prouve que les animaux peuvent faire des miracles !

Qu'est-ce que la zoothérapie ?

La zoothérapie, ou thérapie assistée par l’animal, est un programme structuré d’interventions ou de soins qu'un thérapeute prodigue à son patient, avec l'aide ou en présence d'un animal. Elle vise à maintenir ou à améliorer la santé des personnes souffrant de divers troubles, aussi bien physiques que cognitifs, psychologiques ou sociaux.

À ne pas confondre avec les activités assistées par animal (AAA) qui vont plutôt motiver, divertir ou éduquer des personnes et qui n'ont pas de visée thérapeutique, bien que bénéfique pour la santé.

Le titre de zoothérapeute n’est cependant ni protégé, ni reconnu légalement, il peut donc être difficile de distinguer les zoothérapeutes des autres types d’intervenants en activités assistées par l’animal.

Comment ça marche ?

Selon des études, le pouvoir thérapeutique de la zoothérapie viendrait de la relation humain-animal qui permet d'augmenter l’estime de soi et de combler une part de nos besoins psychologiques et émotionnels, exemple : se sentir aimé « inconditionnellement », se sentir utile, etc.

On considère que la présence d'animaux est un important facteur de réduction du stress, un soutien moral pour surmonter un moment difficile (comme un deuil), ainsi qu’un moyen de sortir de l’isolement et de communiquer ses émotions grâce notamment à la sympathie que l'on éprouve de manière spontanée. La présence de l’animal aurait un effet catalyseur qui peut contribuer à modifier le comportement de l’individu et servir d’instrument de projection.

Le chien est l'animal le plus utilisé grâce à sa nature obéissante, le fait qu'il soit facile à transporter et à entraîner. Les gens ont également beaucoup de sympathie pour cet animal.

Grâce à des réactions psycho-affectives positives, le chien peut être vecteur d'une réelle thérapie. Adultes déprimés, jeunes enfants, personnes handicapées ou âgées, les chiens peuvent aider ces personnes. Avec un encadrement strict, des animaux ayant reçu une éducation particulière et sous surveillance d’un intervenant, aident par leur présence et leurs actes les personnes fragiles. Seul ou en petit groupe, à l’aide d’un animal de compagnie qui est le plus souvent un chien, cette thérapie cherchera à créer des réactions positives sur l’aspect psychologique des patients.

Les chiens peuvent également nous aider à surmonter un stress dû à une opération chirurgicale, et à mieux gérer sa récupération.
Il permet également de contribuer au bien-être des personnes atteintes de Schizophrénie ou d’Alzheimer, mais aussi il s’avère particulièrement utile dans les exercices de rééducation physique. Il vous ramènera la balle, et vous motivera davantage à pratiquer cette activité grâce à l’enthousiasme du chien.

Golden Retriever tenu en laisse

Avoir un animal de compagnie

Posséder un animal de compagnie, que ce soit un chien ou un poisson rouge apporte automatiquement un effet apaisant et réconfortant. On peut remarquer les changements bénéfiques sur la santé physique et mentale. Les scientifiques ont remarqué des effets positifs sur le système cardiovasculaire, sur la réduction du stress, de la pression artérielle et du rythme cardiaque ainsi qu'une amélioration de l’humeur.

Attention cependant à ne pas prendre l'animal pour un médicament. Dans le contexte d'une thérapie, l'animal est un vecteur de bien-être, mais n'est pas le remède ultime.

Selon une étude, l’animal rapproche les membres de la famille et peut être un stimulant efficace pour garder la forme physique, réduire le stress, les états dépressifs et peut redonner confiance en soi.


Selon vous, un animal est-il capable d'améliorer notre santé ?

Source : Passeportsanté

Ajouter un commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.