L'obésité chez le chien : causes, conséquences et conseils

Par le 11-12-2015 à 14:14

L’obésité chez le chien est une maladie entraînée par une prise excessive de poids. Suivez les conseils de Yummypets et soyez vigilants.

 

Qu’est-ce que l’obésité chez le chien?

Aujourd’hui, en moyenne 25 à 40 % des chiens sont touchés par l’obésité ! Cette prise de poids est due à un excès d’apport de calories, par rapport à celle qui sont dépensées au quotidien. Celle-ci se fait de façon progressive, mais peut s’installer rapidement chez les animaux : en quelques semaines ou quelques mois !

 

Comment reconnaître l’obésité ?

Une étude scientifique montre que 65% des personnes estiment de façon incorrecte l’état corporel de leur chien ! En l’occurrence, 1/3 des propriétaires pensent que leur chien a un poids normal, alors qu’il est obèse ! Aussi, l’obésité n’est pas bien reconnue par les propriétaires et n’est donc pas traitée correctement.

Des gestes simples permettent de rendre compte de la condition corporelle de votre chien. Pour cela :

  • Passez les mains sur les flancs de votre animal : vous devez sentir les côtes, sans qu’elles ne soient visibles !
  • Regardez votre animal, vu d'en haut : la taille (juste derrière les côtes), doit être bien marquée,
  • Vérifiez le poids par des pesées régulières : il doit être plutôt constant à l’âge adulte !

Quels sont les risques de l’obésité ?

L’animal supporte alors un poids trop important au cours de toutes ses activités et déplacements. Conséquences ? Entre autres, les membres s’affaiblissent (muscles et articulations…) ce qui entraîne une diminution de la motricité, et une accumulation excessive de graisse entraîne des déséquilibres métaboliques et physiques !

De plus, l’excès de poids pénalise fortement le bien-être de votre chien ! En effet, une étude réalisée en Angleterre montre que chez des chiens obèses, la perte de poids augmente considérablement la vitalité et l’espérance de vie, diminue les perturbations émotionnelles et… la douleur !

En effet, le surpoids entraîne l’apparition de nombreuses autres maladies : cela favorise les maladies cardiovasculaires et respiratoires, le diabète, l’arthrose, les ruptures des ligaments croisés, la dysplasie…

Si vous souhaitez prendre soin de votre animal, tout comme il prend soin de vous, il faut donc commencer par gérer son poids !

Comment prévenir l’obésité chez le chien ?

Le saviez-vous ? Donner du pain à votre chien n’est pas recommandé ! Les chiens sont normalement des semi-carnivores et ne digèrent pas bien l’amidon ! De plus, un bout de pain pour eux, c’est comme un gros burger pour nous… vous prenez souvent des burgers au goûter ou au dessert vous ? En effet, 100 g de pain blanc couvre 30% des besoins journaliers recommandés d’un chien… tandis qu’un gros burger de 200g couvre 25% des besoins journaliers recommandés d’une femme !


L’augmentation du nombre de chiens obèses est liée à l’augmentation de leur sédentarité. Pourquoi ? Car le chien d'aujourd’hui marche moins d’une heure par jour… ce qui n’est pas suffisant !



Alors pour commencer une bonne gestion du poids de votre animal, il faut passer par l’exercice ! Il faut effectuer des balades régulières et suffisamment longues avec votre chien, et favoriser le jeu, ce quotidiennement ! Et ce sera tout aussi bon pour vous que pour votre animal ! En effet, un comportement responsable de votre part envers votre animal a de nombreux bienfaits sur votre santé ! 



À cela s’ajoutent de bonnes habitudes alimentaires ! Une étude sur le comportement alimentaire des propriétaires à l’égard de leurs animaux montre que les animaux obèses sont plus souvent nourris à une fréquence égale ou supérieure à 3 fois par jour, et que ces mêmes familles donnent des friandises trop souvent ! Pour prévenir la prise de poids excessive, préférez donner un repas adapté, 1 à 2 fois par jour, selon les recommandations de votre vétérinaire. Et limitez les friandises ! Les friandises ont pour but essentiel de faciliter l’apprentissage par la récompense… et non pas de gaver votre animal.

Et de bonnes habitudes alimentaires se prennent chez le chiot !

 

Que faire si mon chien est obèse ?

Sachez que le surpoids peut être la conséquence d’un trouble de la relation entre le chien et le maître. Trop de propriétaires utilisent la nourriture pour faire plaisir à leur chien, ce qui leur fait inévitablement prendre du poids. Ce genre de comportement est à proscrire ! Votre chien préférera être récompensé par le jeu ou la promenade plutôt que par un apport excessif de nourriture !


Si votre chien est en situation de surpoids, le traitement sera long et demandera une réelle motivation de votre part. Aussi, le vétérinaire vous proposera un programme qu’il conviendra de respecter !

Le traitement passera dans un premier temps par une modification des habitudes alimentaires. Il ne s’agira pas de diminuer considérablement la quantité de nourriture (au maximum de 10 % !), car cela pourrait conduire à des carences et affamerait votre chien ! Aussi, il faudra donner un aliment restreint en énergie, c’est-à-dire diminué en matières grasses, enrichi en protéines et riche en fibres pour assurer un sentiment de satiété. Un apport important en nutriment devra préserver la masse musculaire lors de la perte de poids. Les friandises ou aliments donnés en dehors des repas seront à proscrire !

Le traitement alimentaire devra être associé à un exercice physique quotidien, adapté aux possibilités du chien, afin de brûler des calories et accélérer la perte de poids, tout en le remusclant ! Pour cela, il faudra privilégier des promenades régulières, au pas et sans course au début, pour ne pas faire en pâtir les articulations ! Évitez d’essouffler votre chien : au début, quelques centaines de mètres peuvent suffire !  Et surtout, voyez avec votre vétérinaire pour définir un programme adapté.

Quelques aliments à éviter !

  • Ail / Echalote / Oignons / Avocat
  • Pain / Chocolat / Sucre et gâteaux
  • Raisin frais ou sec
  • Viandes grasses / Os (s’ils sont trop fins)
  • Produits laitiers : Fromage / Yaourt / Lait

Une ration ménagère est plutôt déconseillé, il faut qu’elle soit au préalable calculée par le vétérinaire et bien appliquée (afin d’éviter des carences qui peuvent vite survenir)


Par ailleurs, certains centres mettent en place des programmes en vue de réadapter l’activité physique et l’alimentation des animaux en situation d’obésité.

Outre un comportement inadapté du propriétaire, l’obésité peut être liée à la génétique. Certains individus, notamment plutôt les femelles, et même certaines races, y seront donc prédisposés : les labradors, bouviers bernois, teckels, rottweilers, beagles… Il faudra donc être attentif aux besoins de la race, en matière d’alimentation et d’exercices notamment.
Certains troubles endocriniens (l'hypothyroïdie par exemple) peuvent aussi provoquer l'obésité !

La stérilisation, associée à la sédentarité, peut aussi être un facteur provoquant l’obésité. Une attitude responsable et adaptée est donc à appliquer après la stérilisation de votre chien, ce dont vous devez convenir avec votre vétérinaire !

 

En somme, l’obésité chez le chien n’est pas une fatalité si elle est prise en charge correctement, avec l’aide de votre vétérinaire ! 

 

Ajouter un commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

Lectures recommandées

Ce site utilise des cookies : En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation des cookies et politique de confidentialité. En savoir plus

Ok