Il n’existe pas de sécurité sociale pour les chiens et chats, mais en cas d’accident ou de maladie, les frais peuvent rapidement être très élevés.

Analyses, examens, chirurgie, hospitalisation, traitements (qu’ils soient ponctuels ou bien à vie comme lors d’une maladie chronique), suivi… la médecine des animaux de compagnie n’a rien à envier à la médecine humaine, mais elle aussi a un coût, d’où l’importance de choisir une bonne assurance santé animale. Celle-ci permet de gérer au mieux le budget santé de son compagnon et de mettre en place toute la prévention nécessaire.

 

Epargner en vue de faire face aux dépenses vétérinaires : une fausse bonne idée ! 

Pour faire face à une dépense pour le plus souvent imprévue et dès lors que l’on souhaite pouvoir offrir à son chien ou chat les meilleurs soins possibles, certains maîtres optent pour la « cagnotte » en mettant régulièrement de l’argent de côté, ce qui n’est pas vraiment la meilleure des solutions !  Soit, si rien n’arrive – et c’est tant mieux, mais qui peut en être certain ? – l’argent sera dépensé autrement au bout d’un temps. Soit la somme ne suffira pas à couvrir les frais vétérinaires.

 

Assurance santé animale : la meilleure solution

Comparé à l’Angleterre ou encore la Suède (qui ont des taux de maîtres assurés avoisinant respectivement les 30 et 80% et où les propriétaires de chiens et chats sont persuadés des bienfaits de l’assurance santé animale), les Français ne sont que quelques 5% à connaître cette forme de mutuelle pour animaux.

 

Trouver la meilleure formule santé pour son chien ou chat

Pourtant les offres se multiplient ! Il y en a pléthore désormais. Choisir une bonne assurance santé animale demande d’y consacrer du temps : quelles sont les exclusions, les actes vraiment pris en charge et ceux qui ne le sont pas ? Quels sont les délais de carence, les franchises ? Est-ce que l’animal sera bien couvert tout au long de sa vie, et ce dans les mêmes conditions que celles concluent au moment de la souscription du contrat, etc. ?

Pouvoir faire soigner son animal lorsqu’un problème survient est primordial, et c’est l’un des premiers avantages offerts par l’assurance santé animale.

 assurance-sante-animale-2-11-2016

La prévention au cœur de l’assurance santé animale

Pouvoir anticiper et profiter financièrement de mesures de prévention, afin de le garder en bonne forme le plus longtemps possible, est encore mieux. 

Certaines assurances santé animale comprennent donc dans leurs formules un forfait prévention. Il s’agit d’une somme renouvelée chaque année dont le maître peut se servir à sa guise (généralement en deux fois par an). Cette somme d’argent peut être utilisée chez le vétérinaire de son choix, tant en France qu’à l’étranger. 

La base de la prévention passe par des gestes simples et essentiels : vaccination, vermifugation et traitements antiparasitaires réguliers. C’est la moindre des choses. Ces précautions constituent la base d’une bonne protection et sont indispensables tant pour l’animal que pour son entourage. Certaines maladies sont des zoonoses (transmissibles de l’animal à l’homme et inversement), et avec la proximité que nous entretenons désormais avec nos animaux de compagnie, nous ne saurions jamais être trop prudents notamment chez les enfants pour qui l’animal de la maison est un compagnon de tous les instants, un confident. 

La prévention, c’est aussi 

- un bilan de santé annuel du chien ou du chat (deux fois par an chez l’animal senior)

- une surveillance de son poids afin de lutter contre l’obésité (un véritable fléau qui a des répercussions sur de nombreuses fonctions organiques et qui peut déclencher ou accentuer certaines pathologies),

- un bon brossage et un bon lavage lorsque cela est nécessaire pour l’entretien du poil, l’inspection des yeux, dents, oreilles, griffes, glandes anales

Tous ces éléments seront les garants du bien-être de l’animal, tout en permettant d’éviter certains problèmes… 

Le forfait prévention, qui pourra être utilisé pour tous ces soins réguliers, pourra servir également pour le financement des actes non pris en charge. C’est vraiment un ‘’plus’’ à ne pas négliger dans le choix d’un contrat d’assurance qui doit couvrir à la fois les accidents et les maladies.

 

Prévenir plutôt que guérir

Le vétérinaire, spécialiste de la santé animale, est le plus à même de conseiller les maîtres pour le maintien de leur animal dans la meilleure des formes possibles. Il ne faut pas hésiter à l’interroger ou à le consulter en cas de doute. 

Une assurance santé animale permet de prendre rendez-vous chez le praticien sans se poser de question quant au coût éventuel que cela va générer. Un animal assuré est globalement 2 fois mieux suivi qu’un animal non assuré ! 

 

Un plan de prévention pour étaler ses dépenses

« Prévenir vaut mieux que guérir », comme le dit l’adage. Cela prend aussi tout son sens pour nos chiens et chats, c’est pour cela que, même sans assurer son animal, il existe désormais chez les vétérinaires des plans de prévention. Ceux-ci ont pour but de maîtriser son budget grâce une mensualisation des dépenses vétérinaires en matière de prévention (examen annuel de santé, vaccination, stérilisation, vermifuges, antipuces, antitiques, détartrage, analyse urinaire, bilan sanguin, test oculaire, pression artérielle, radiographies de dépistage…) grâce à un montant global des soins établi en concertation avec le vétérinaire et donc connu à l’avance.

D’après une étude américaine*, 31% des chiens et 26% des chats présentés en consultation de prévention présentent une anomalie. Une raison suffisante pour jouer cette carte… de la prévention ! 

 

*Veterinary Practive News – 08/2013.

1 Commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

    catherine n je prefere la cagnotte et surtout un bon bon veto

Lectures recommandées

Ce site utilise des cookies : En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation des cookies et politique de confidentialité. En savoir plus

Ok