Le chat est généralement plus méfiant que le chien. Certaines fois, il arrive que par curiosité ou encore par gourmandise, le chat puisse être victime d’un empoisonnement. Mon chat s'est empoisonné, comment réagir ?

Les risques d’empoisonnement et d’intoxication qui guettent votre chat sont partout. Que celui-ci soit un chat d’intérieur, et qu’il ne mette jamais le bout de la truffe dehors, ou bien qu’il ait accès à l’extérieur pour se promener.

 

Les dangers et les risques sont partout

Mon chat s'est empoisonné à l'intérieur

À l’intérieur de la maison ou de l’appartement, les tentations sont grandes :

  • Nourriture toxique ou restes de nourriture humaine qui en contiennent (oignon cru ou cuit et à moindre dose ail et échalote)...  
  • Poireau, avocat, raisin, chocolat (principalement le noir),
  • Médicaments (comme le paracétamol),
  • Produits d’entretien courants (détergents, lessives…),
  • Huiles essentielles (que ce soit sous forme de diffuseur ou bien dans les pots-pourris), t
  • Tabac,
  • Produit contenu dans les recharges de cigarettes électroniques…

Sans oublier certains cosmétiques placés dans la salle de bain.

 

Mon chat s'est empoisonné à l'extérieur

À l’extérieur, les dangers sont nombreux et les tentations sont aussi très variées. Certains à cause du goût sucré ou de l’appétence qu’ils peuvent présenter. C’est le cas des anti-limaces, des produits utilisés servant à lutter contre les nuisibles (rats, souris), l’allume barbecue, l’antigel pour voiture…
Certaines plantes que l’on peut parfois trouver à l’intérieur représentent aussi un danger : celles à bulbes, le lys, le muguet, laurier rose… D’autres fois, ce sont de mauvaises rencontres entre votre chat et un insecte ou un congénère qui peuvent être à l’origine d’un empoisonnement ou d’une intoxication : crapaud, chenilles processionnaires.

 

Aussi, découvrez comment protéger votre chat des dangers de la maison.

Enfin, vous trouverez ici une liste des différentes plantes dangereuses pour les chats.

 

Mon chat s'est empoisonné, que faire ?

Tout d'abord, iil ne faut pas utiliser de remèdes de grand-mère.


Prenons le cas d'un chat qui a été pris sur le fait – ce qui n’est pas toujours évident – il ne faut pas attendre pour consulter le vétérinaire.
Il ne faut surtout pas chercher à le faire vomir ou à lui faire boire de l’eau ou du lait. Cela pourrait, en effet, aggraver la situation et l’état de santé de votre compagnon. 

En revanche, si le chat a été en contact direct avec un crapaud ou des chenilles processionnaires, on peut tenter de rincer la cavité buccale immédiatement. Cependant, attention aux réactions de votre chat dans ce cas !

chat endormi

Appeler le vétérinaire et consulter sans attendre

En premier lieu, l mieux est d’appeler son vétérinaire pour expliquer le cas et prévenir de votre arrivée. De ce fait, le chat sera pris en charge le plus rapidement possible.


Pour aider le praticien dans son diagnostic, vous pouvez lui apporter l’emballage du produit ingéré, le morceau de la plante avec laquelle il a été en contact. Fournissez-lui les détails de ce que vous avez constaté, et précisez quand a eu lieu l’intoxication.



En l’absence de votre vétérinaire traitant, il ne faut pas hésiter à contacter un service d’urgence vétérinaire. Le fait d’avoir toujours sous la main les contacts nécessaires évite la panique.
Bien que vous soyez dans votre région ou que vous envisagez de vous déplacer avec votre animal, n’hésitez pas à noter le numéro de téléphone de la clinique vétérinaire la plus proche en cas d’urgence.

 

Empoisonnement : des symptômes variés et « progressifs »

En premier lieu, les symptômes d’un empoisonnement ne sont pas évidents à reconnaître. Ils peuvent mettre du temps à apparaître. Ils se traduisent généralement par :

  • des vomissements,
  • des diarrhées,
  • de la toux,
  • des problèmes respiratoires,
  • un œdème,
  • des convulsions,
  • des troubles nerveux,
  • ou un coma…
Il est indéniable que les symptômes peuvent tout à fait ne pas se présenter au même moment.


Par ailleurs, si vous constatez un changement dans le comportement de votre chat, (difficultés à aller à sa litière, manque d’appétit, etc.) n’attendez pas pour consulter. Il est possible que votre chat soit victime d’un empoisonnement dont vous n’avez pas été témoin.

 

Enfin, si vous avez souscrit une mutuelle pour votre compagnon, tous les frais seront pris en charge par l’assurance santé animale de votre chat. Plus précisément, quelque soit le vétérinaire consulté, les examens et analyses, les traitements, voire l’hospitalisation ainsi que le suivi, tout devrait être pris en charge.

2 Commentaires

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

    sylvaine f L'emmener d'urgence chez le vétérinaire pour ma part j'ai une petite minette qui n'a pue être sauvée malgré l'antidote injecté;elle avait manger des feuilles de bégonias

    nicolas m pouvez vous me dire si un chat peux etre malade ou empoisoner en mangant ou jouer avec un ou des cafards ? merci de me repondre se serait simpa

Lectures recommandées

Ce site utilise des cookies : En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation des cookies et politique de confidentialité. En savoir plus

Ok