Dans cet article, nous vous expliquons tout sur les besoins nutritionnels du chat, parmi eux : les protéines, les acides aminés, les lipides, les sels minéraux...

Le chat est un grignoteur qui apprécie de faire plusieurs petits repas par jour. Sa ration quotidienne doit être équilibrée afin de répondre à des besoins nutritionnels spécifiques et à son mode de vie.

Un apport en protéines suffisant

Le chat est par un carnivore strict. C’est pourquoi son alimentation doit être riche en protéines. Une bonne partie des protéines (de l’ordre de 30 à 40 % d’une ration alimentaire), contribuera à lui conférer un beau poil, en assurant aussi la pousse et le renouvellement de celui-ci.

Les protéines sont également importantes pour la peau du chat. Mais aussi pour ses muscles et son squelette.

Des acides aminés indispensables

L’apport en acides aminés est indispensable. Si l’organisme du chat venait à en manquer, cela pourrait être à l’origine de problème au niveau du cœur, du système reproducteur et urinaire, ou encore des yeux.

Mais attention, l’organisme du chat ne parvient pas à toutes les synthétiser. Dans tous les cas, l’alimentation du chat doit comporter de la taurine et de l’arginine en quantité suffisante.

Gare aux matières grasses et à l’obésité

Si  le chat a besoin de matières grasses d’origine animale dans son alimentation, leur apport doit être fait en fonction de son mode de vie. Un chat sédentaire est un animal qui risque de  souffrir d’obésité. Celle-ci est un problème qui touche de plus en plus de félins domestiques que constatent régulièrement les vétérinaires.

Afin que le chat puisse garder ce que l’on appelle son poids de forme – qui est donc celui qui est idéal à son maintien en bonne santé – les matières grasses d’origine animale seront apportés en fonction du mode de vie de l’animal.

N'hésitez pas à lire notre article pour savoir si votre chat souffre d'obésité.

Les autres besoins nutritionnels du chat

Autres besoins nutritionnels du chat qui sont indispensables : des lipides, qui sont source d’énergie, des vitamines (A, D, B1 notamment), des hydrates de carbone, des sels minéraux (calcium, phosphore, sodium, potassium, magnésium)… Les glucides, présentes notamment dans l’amidon (céréales, tel que le riz par exemple), ne sont pas pour leur part utiles. A noter enfin que l’apport de fibres favorisera le transit intestinal du chat.

Dès lors, on comprend qu’il est préférable pour répondre aux besoins spécifiques du chat de choisir un aliment industriel haut de gamme,  sous forme de pâté ou de croquettes. En fonction de l’âge, de l’activité et de l’état de santé du chat – et à condition de respecter les doses journalières – un tel aliment apportera tout ce dont l’organisme du chat a besoin. Ce qui est plus facile que de préparer soi-même des petits plats maison, qui doivent être la plupart du temps complémentés… sans faire d’erreurs ! N'hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire à ce sujet.

Pour plus d'informations sur l'alimentation du chat, consulter notre article sur les aliments dangereux pour les chats.

1 Commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

    Akira x La meilleure alimentation reste la ration de type ménagère que l'on prépare soi-même pour notre animal... Je l'ai compris malheureusement trop tard, après des années de "malbouffe" (croquettes RC, btes Almo, Schésir, etc.) nourriture non adaptée à l'alimentation d'un "carnivore" ma louloute Akira femelle Maine coon a un lymphome digestif elle a 13 ans et demi. Aujourd'hui je prépare chaque jour la ration ménagère d'Akira avec 100 gr de viande dinde et/ou poulet cuisson vapeur, avec de l'huile de Colza pour les oméga 3, 1 gélule de Bambou et Lithothamne pour une bonne santé articulaire, et son complément Vit'i5 pour les vitamines/minéraux dont elle a besoin. Pour les chats la ration type : blog.cuisine-a-crocs.com/2014/03/19/une-ration-menagere-exemple-et-explications-pour-un-chat