On parle d’incontinence chez le chien lorsque celui-ci n’a plus la capacité de contrôler sa vessie. Ce phénomène est fréquent chez les femelles âgées et stérilisées, mais il peut survenir chez les chiens de tout âge, race ou sexe.

L’incontinence chez le chien : quelles sont les causes ?

Il n'est jamais plaisant de constater que son animal souffre d'incontinence et cela peut devenir difficile à gérer au quotidien. Afin de résoudre ce problème, vous devrez dans un premier temps en déterminer la cause.

Il est également important de consulter un vétérinaire qui sera apte à trouver une solution à ce trouble.

#1 L’affaiblissement de l’urètre après la stérilisation

C’est le type le plus courant d’incontinence urinaire chez les chiens, il survient à la suite d’un déséquilibre hormonal chez environ 20% des femelles stérilisées.

Il survient généralement dans les trois ans qui suivent l’intervention chirurgicale de stérilisation. Lorsque la force musculaire dans le sphincter urétral est réduite au fil du temps.

Les Cocker Spaniels, les Springer Spaniels, les Dobermann Pinschers et les Old English Sheepdogs sont les plus enclins à l’incontinence liée à un déséquilibre hormonal ou à la stérilisation.

Il est prouvé que les chiens stérilisés trop tôt (avant l’âge de trois mois) ont plus de risques de devenir incontinents que les autres, mais une intervention chirurgicale avant leur premier cycle de chaleur (environ quatre à six mois) peut réduire les probabilités.

#2 Les maladies des voies urinaires

Les problèmes urinaires tels que les infections et les calculs, peuvent également entraîner une perte du contrôle de la vessie.

Les calculs vésicaux peuvent également causer l’incontinence urinaire et mettre la vie des chiens en danger s’ils ne sont pas traités rapidement.

Les symptômes sont généralement :

  • Incapacité à uriner
  • Perte de contrôle des muscles de la vessie
  • Besoin fréquent d’uriner
  • Sang dans l’urine
  • Fièvre
  • Saleté dans la maison
  • Léthargie
  • Modification de l’appétit
  • Perte de poids
  • Augmentation de la consommation d’eau

#3 Des blessures ou des dégénérescences à la moelle épinière

Une myélopathie peut entraîner l’incontinence urinaire lorsque l’inflammation comprime les nerfs qui contrôlent la fonction vésicale. Ce type d’incontinence est d'ailleurs fréquemment constaté chez les Bergers allemands.

L’inflammation de la colonne vertébrale peut être réduite chirurgicalement en fonction de la gravité de la maladie ou des blessures.

Remarque : les chiens souffrant de perte de contrôle des muscles de la vessie ont souvent des problèmes neurologiques. La paralysie ou une faiblesse musculaire dans la partie postérieure, une tumeur ou encore une lésion cérébrale peuvent également causer ces symptômes.

#4  Troubles de la prostate

L’inflammation de la prostate causée par les hormones ou le cancer peut causer l’incontinence urinaire chez les chiens mâles.

L’incontinence des chiens mâles est parfois traitée avec de la phénylpropanolamine car elle renforce le sphincter urétral. Le cancer de la prostate est traité au cas par cas et peut nécessiter une prostatectomie (ablation chirurgicale de la prostate).

#5 Les malformations

Dans de rares cas, les chiens qui souffrent d'incontinence depuis la naissance peuvent avoir un problème anatomique avec leurs organes génitaux, un problème neurologique ou même une anomalie chromosomique.

La cause la plus fréquente d’incontinence congénitale chez les chiots est l’uretère ectopique, une anomalie congénitale souvent remarquée chez les Huskies Sibériens.

Source : Iheartdogs

Ajouter un commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.