De nombreux individus ignorent la triste réalité qui se cache derrière les attractions telles que les promenades à dos d'éléphants et les spectacles de spécimens marins.

Pour vous éclairer sur les pratiques qui contribue à la maltraitance animale, voici une liste des activités touristiques à bannir.

Nager avec les dauphins 

De nombreux parcs aquatiques se targuent de protéger certaines espèces en danger. Et pourtant, les animaux végètent généralement dans des espaces réduits et leur vie se résume alors au divertissement des touristes.

Selon la Fondation 30 Millions d'Amis, environ 550 000 spécimens souffrent dans des attractions touristiques. Les animaux sont entraînés à longueur de journée et ils sont forcés d'exécuter des tours pour le plaisir des spectateurs.

De même, de plus en plus d'entreprises proposent de nager avec les dauphins dans la mer, alors que cette pratique est dangereuse pour les cétacés. Cette activité a beau être interdite par la loi, les sanctions ne sont que très rarement respectées. Ainsi, les dauphins sont approchés de très près par les bateaux et les avions, ce qui peut être semblable à du "harcèlement".

Pourtant de nombreuses associations alertent chaque année du danger de cette pratique, aussi bien pour les dauphins que pour les humains.

Selon France Nature Environnement " l'immersion d'un individu à proximité d'un cétacé provoque souvent l'interruption de l'activité d'alimentation, de reproduction ou contribue à l'éclatement du groupe et à la séparation des nouveaux-nés et de leur mère".

Les promenades à dos d'éléphants

Dans certains pays d'Asie cette activité est particulièrement prisée par les touristes. Néanmoins, pour en arriver là, les éléphants subissent un dressage qui s'apparente à de la torture. La méthode de dressage est appelée "phajaan", et elle consiste à "briser l'esprit de l'éléphant", c'est-à-dire à le soumettre jusqu'à ce qu'il accepte n'importe quelle demande.

Le dressage est effectué sur des éléphants très jeunes, ils sont battus et affamés jusqu'à ce qu'il ne soit plus capables de faire preuve de résistance. Une fois le rite terminé, ils sont utilisés comme attraction pendant la majorité de leur vie. Il faut savoir que 50% des pachydermes meurent au court du "phajaan". Lorsque les éléphants blessent ou tuent leur dresseur, ils sont alors tués à leur tour.

tourisme

Les spectacles avec les singes

Méfiez-vous des spectacles où les singes sont vêtus comme des humains et font des numéros de danse. Pour en arriver là, ils ont dû subir un apprentissage violent. Lorsqu'ils ne font pas de représentations, les singes retournent au fond de leur cage étroite.

Câliner des lionceaux

Plusieurs organismes ont mener des enquêtes concernant le sort des lionceaux et des tigreaux. On apprend par exemple, qu'ils sont arrachés très tôt à leur mère afin que les touristes puissent les câliner et leur donner le biberon. Certains sont parfois drogués pour qu'ils soient paisibles en présence d'humains.

Une fois devenus adultes, leur sort est alors incertain car ils sont devenus trop dangereux pour être proposés en tant qu'attraction. Cela devrait passer l'envie à certains de prendre des selfies en compagnie de félins sauvages !

Toucher des tortues

Certains touristes n'hésitent pas à saisir les tortues de mer dans leurs mains. Pour l'animal, il s'agit d'une immense source de stress.

De plus, leur système immunitaire étant fragile elles risquent de développer des maladies mortelles et en les faisant tomber leur carapace peut se fracturer, les condamnant à une mort certaine.

Les balades en calèche

Nul besoin de partir à l'autre bout du monde, les balades en calèche sont monnaies courantes dans de nombreuses villes. Néanmoins derrière cette pratique peut se cacher de la maltraitance. En effet, certains propriétaires peu scrupuleux ne se soucient pas du bien-être du cheval et n'hésitent pas à l'exploiter jusqu'à l'épuisement.

Dans un article publié l'an dernier, nous racontions l'histoire de Max ; le pauvre cheval s'était écroulé dans une rue de New York, certainement exténué par d'interminables heures de balade.

N'hésitez pas à partager cet article afin d'encourager un tourisme éthique.

5 Commentaires

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

Voir plus de commentaires

    Helou C Et encore j'ai vu pire... Dans un cirque, j'ai vu des petites tortues vivantes en porte clef. C'est à dire que la pauvre étais enfermée dans un minuscule porte clef ou elle pouvait à peine bouger et mourrai asphyxiée.

    Catherine L A bannir absolument toutes les activités et spectacles avec des animaux!!!!!