Promener son chien en forêt : que dit la réglementation ?

Par le 13-05-2019 à 14:14

À l'occasion du printemps, l'office National des forêts (ONF) a lancé une campagne d'information à destination des propriétaires de chiens. Cette dernière rappelle l'interdiction formelle de laisser son chien sans laisse hors des sentiers forestiers.

Il est fort tentant de laisser son chien divaguer en pleine nature dès l'arrivée des beaux jours. En effet, les balades sont aussi le moyen pour lui de se dépenser correctement et de le laisser se connecter à la faune et la flore.


Cependant, chaque année, des mesures réglementaires sont mises en place entre avril et juin afin d'assurer une protection optimale de certaines zones de la forêt. Ainsi donc, un arrêté ministériel interdit de laisser un chien sans laisse hors des allées forestières, sous peine de se voir attribuer une amende de 750 euros.


Pourquoi de telles mesures ?

Le printemps est une période fortement sensible en terme de faune. En effet, c'est au cours de cette période que les mammifères et les oiseaux débutent la mise bas et la nidification. Cette période est donc primordiale pour le bon développement des espèces. Nos amis à quatre pattes ayant un flair particulièrement affuté, pourraient fortement perturber ce processus en les chassant, ou bien en voulant simplement s'amuser.


Mais plus encore, la simple présence de votre chien au sein de cette zone peut avoir des conséquences irréversibles sur la faune sauvage. Effectivement, certaines espèces fragiles peuvent mettre en péril leur processus de reproduction en cas de stress ou de dérangement. Il est donc essentiel d'éviter tout risque d'endommager ce dernier.


 On ne fait pas ça pour embêter les gens mais il faut qu’ils se rendent compte que lâcher son chien peut perturber la faune sauvage, notamment pendant la période de reproduction et la saison des naissances. Le chien suit son instinct et vient perturber les populations d’animaux, dont certaines espèces ne se trouvent nulle part ailleurs.  confie Mickael Ricordel, chef de projet environnement à l’ONF Pays de la Loire au journal 20 minutes.

chien forêt

Protéger les espèces menacées

Mais la protection des zones forestières, c'est aussi tout au long de l'année, afin de réduire les risques de disparition de certaines espèces. C'est par exemple l'inquiétant cas du lapin de Garenne, qui constitue une espèce indispensable dans le bon fonctionnement de son écosystème.


Au fil du temps, on remarque une baisse affolante des effectifs de cette espèce. Des carcasses et cadavres sont néanmoins régulièrement retrouvés dans la forêt. La raison de ce désastre ? La destruction de leur tanière. La perte de leur habitat naturel les entraînent donc à se réfugier dans des endroits non adaptés, qui entachent gravement leur qualité de vie...


Mais le lapin de Garenne est malheureusement loin d'être un cas isolé. De nombreuses autres espèces forestières sont aujourd'hui en péril, notamment les petits mammifères et les oiseaux... Parmi eux, on compte par exemple le faon ou encore le chevreuil.


Il est également indéniable de constater que la pollution environnante ainsi que les déchets empêchent significativement certaines espèces de se développer, et réduit leur espérance de vie. L'ONF profite de cet arrêté pour préciser qu'il est également interdit de jeter ses déchets au sein de la forêt.


Et vous ? Arrivez-vous à concilier respect de l'environnement et balade en forêt avec votre animal ?


Image d'illustration.

Source : 20 minutes.

Ajouter un commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

Lectures recommandées

Ce site utilise des cookies : En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation des cookies et politique de confidentialité. En savoir plus

Ok