De nombreuses expressions françaises font références aux animaux. Mais savez-vous pourquoi ?

Nous avons beaucoup d’expressions françaises, et bon nombre d’entre elles reprennent des noms d’animaux. Être bavard comme une pie, myope comme une taupe, avoir une mémoire d’éléphant… Mais quelles sont les origines de certaines de ses expressions ? C’est ce que nous allons découvrir.

Bavard comme une pie

On dit d’une personne qui parle beaucoup qu’elle est bavarde comme une pie.

Le mot "bavard" qui vient du nom "bave" signifiant la salive et par extension la parole. Une personne bavarde est donc une personne qui utilise beaucoup de salive et qui donc parle beaucoup.

Mais pourquoi associe-t-on cette expression à la pie ? Tout simplement, car la pie est un oiseau connu pour être très bruyant et qui fait donc beaucoup de bruit. La comparaison avec la pie vient donc renforcer le sens de cette expression.

Avoir une mémoire d’éléphant

Lorsque l’on dit qu’une personne a une mémoire d’éléphant, cela signifie d’elle, qu’elle a une excellente mémoire et une très bonne capacité à mémoriser les informations.

Savez-vous pourquoi cette expression utilise les pachydermes ? L’éléphant est un animal doté d’une incroyable mémoire. Il est capable par exemple de mémoriser les pistes qu’il emprunte tous les ans, ou les points d’eau auxquels il se rend, et donc de ne pas se perdre. De plus, il peut se souvenir des périodes de maturation des fruits. Ainsi, il sait quand et où se trouvent les différentes variétés de fruits et peut se rendre sur place à la bonne période pour les consommer.

Être myope comme une taupe

Si l’on vous dit que vous êtes myope comme une taupe, c’est que vous avez probablement des problèmes de vue.

Les taupes sont des animaux avec de tout petits yeux, elles ont une vue très réduite et vivent dans des galeries souterraines. Par nature, elle n’est capable de distinguer que les contrastes de luminosité et donc est uniquement capable de différencier le jour et la nuit.

La taupe est un animal quasiment aveugle est prête donc son nom à l’expression "être myope comme une taupe" lorsqu’une personne a du mal à voir.

Avoir une langue de vipère

"C’est une vraie langue de vipère", vous avez probablement déjà entendu ou même dit cette expression. Mais savez-vous pourquoi c’est la vipère qui y est associée ?

Une langue de vipère est une personne qui dit généralement du mal des autres.

Dans cette expression, la langue signifie la parole. On associe à la langue de vipère le fait qu’elle soit empoisonnée par son venin toxique et que ce soit un animal plutôt sournois. Cette expression représente donc des paroles méchantes dans le but de dire du mal des autres.

Avoir le cafard

Lorsqu’une personne est triste ou déprimée, on dit qu’elle a le cafard.

L’origine de cette expression vient du mot arabe "kafir", qui désignait un mécréant, soit une personne peu croyante. Dans la France du 16e siècle, le mot était d'ailleurs utilisé dans ce sens. Pas de foi, pas de morale… Dans l’imaginaire collectif, les personnes affichant cette absence de valeurs sont réputées pour être sournoises. Plus tard, le verbe "cafarder" ne fera qu’amplifier l’aspect négatif du terme, renforçant également son lien avec une certaine hypocrisie.

Il faudra cependant attendre 1857 pour voir le cafard devenir un symbole de tristesse. Le poète Charles Baudelaire va en réalité populariser cette analogie entre l'insecte et l'état d'esprit dans son recueil des Fleurs du mal, en même temps que son célèbre spleen.

Dans Les fleurs du Mal, le poète maudit écrit à propos du démon : "Parfois il prend, sachant mon grand amour de l'Art, la forme de la plus séduisante des femmes. Et, sous de spécieux prétextes de cafard, accoutume ma lèvre à des philtres infâmes."

Rusé comme un renard

Une personne rusée comme un renard est une personne intelligente qui arrive à se sortir de situations très délicates.

Cette expression est attestée dès 1678. Dans l'Antiquité, les auteurs grecs comme Aristophane décrivaient le renard comme un animal à la fois intelligent et sournois. En effet, en 424 a.v J-C, Aristophane faisait déjà référence à la ruse du renard dans une de ses pièces. Au Moyen-Age, le roman de Renart met en scène un renard très rusé. Le personnage prénommé Renart incarne la ruse et la belle parole. Peu à peu, le nom Renart devient Renard avec un d. Mais, le renard garde la réputation associée au personnage principal de l’ancien ouvrage, la ruse.


Vous connaissez désormais la signification et l’origine de plusieurs expressions en référence aux animaux. Vous reconnaissez-vous dans l’une d’entre elles ?


Si vous souhaitez découvrir les origines d'autres expressions vous pouvez également lire : Âne, lapin, chat… Les animaux dans les expressions françaises.

Ajouter un commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.