C'est une histoire de retrouvailles comme on les aime. Un dénouement heureux pour Gringo, un chien Cane Corso, et sa maîtresse Marina.

La jeune femme, qui réside à Salles, sur le bassin d'Arcachon, a retrouvé son fidèle compagnon dans un refuge du Lot-et-Garonne, 8 ans après sa disparition.

Une amende de 175 € pour des frais de fourrière

Tout commence par une amende de 175 € pour des frais de fourrière, qui arrive à l'adresse d'un ancien logement qu'occupait Marina. C'est le père de la jeune femme qui lui fait parvenir le courrier, et elle reconnaît immédiatement le numéro de puce de Gringo. Marina est immédiatement prise de panique, le courrier datant du 4 novembre, elle a peur que son chien ait été euthanasié. 

Elle tente d'appeler le chenil de Caubeyres, mais Gringo n'y est plus. On la dirige alors vers la SPA du 47, qui à son tour lui conseille de contacter le refuge de Brax, dans le Lot-et-Garonne. En consultant leur site internet, Marina remarque immédiatement la photo de son compagnon adoré.

"C'est énormément d'émotions"

Pendant 8 ans, Marina n'a cessé de chercher son chien, notamment sur les réseaux sociaux et sur des sites spécialisés. "Je commençais à perdre espoir..." a-t-elle confié au journal Sud-Ouest.

"J'ai eu beaucoup de mal à réaliser. C'est énormément d'émotions et le plus beau cadeau qu'on pouvait me faire à ce moment de ma vie" explique la jeune femme. Gringo, désormais âgé de 11 ans est d'ailleurs devenu la mascotte du salon de tatouage de Marina.

La présidente du refuge de Brax, Christine Salane, en a profité pour rappeler l'importance de l'identification des animaux de compagnie. "Avec la puce, il y a toujours l'espoir qu'un jour ou l'autre, on retrouve son animal" a-t-elle indiqué.

Image d'illustration Istock.

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.