Le cancer ne touche pas seulement les êtres humains, il peut aussi toucher nos amis à quatre pattes. Aujourd’hui, nous vous livrons quelques conseils afin d'appréhender la détection de la maladie et de lutter contre le cancer de l'animal.

Restez optimiste 

Il est évident que le diagnostic d'un cancer est une nouvelle fracassante. Apprendre que son animal est malade est dur à encaisser, encore plus quand il s’agit d’un cancer. Alors malgré le choc, évitez de vous précipiter et de tirer des conclusions hâtives. Réfléchissez et prenez le temps de poser toutes les questions qui vous paraissent utiles à votre vétérinaire. 

 

Même si cela semble plus facile à dire qu'à faire, essayez de rester optimiste. Votre animal aura besoin de votre force et de votre courage pour affronter sa maladie. En effet, même si évidemment le cancer est une maladie très grave, il arrive que certains animaux guérissent grâce aux progrès constants de la science. Cependant, pour cela, il faut comprendre que l’animal doit bénéficier de soins poussés : chirurgie, radiothérapie, chimiothérapie… Ces soins demandent un coût important et une forte implication de la part du maître.

Quels types de traitement peuvent être proposés ?

On distingue généralement deux types de traitements qui diffèrent sur la lourdeur des soins proposés :

Le traitement curatif :

Il est proposé quand l’animal souffre d’une lésion isolée, qui présente un taux de métastases faible ou contrôlable. Il concerne les animaux ayant un état de santé satisfaisant. Néanmoins, le traitement sera lourd, car l’état de santé de l’animal le permet. Il sera alors amené à être hospitalisé entre deux semaines et un mois.

Le traitement palliatif :

Ce traitement est proposé quand l’animal est atteint d’une lésion incurable ou qu'il est trop faible pour supporter un traitement curatif. Les soins palliatifs ont alors pour objectif d’améliorer ou de maintenir la qualité de vie de l’animal. L’équipe soignante cherche à procurer à l’animal un traitement fonctionnant rapidement et sans effets secondaires, car la durée de vie de l’animal étant inconnue, le but est de limiter les souffrances de l'animal.

Faut-il soigner son animal atteint d’un cancer ?

La décision de traiter un animal pour une maladie cancéreuse est dans tous les cas une décision difficile à prendre pour le propriétaire. Elle peut dépendre de plusieurs facteurs :

  • La nature de la tumeur et de son extension : la gravité d’un cancer ne dépend pas de son nom, mais surtout de sa localisation, de son extension et la présence d’éventuelles lésions à distance. Elle varie également en fonction de l’espèce de l’animal.
  • L’état de santé général de l’animal : si l’animal souffre par exemple d’une maladie cardio-vasculaire, il aura notamment plus de mal qu’un autre à supporter certains traitements comme une chimiothérapie ou une anesthésie lourde.
  • Les moyens financiers et humains du propriétaire : traiter un animal pour un cancer peut demander beaucoup d’efforts à un propriétaire. En effet, il ne devra pas avoir peur des visites régulières chez le vétérinaire, ainsi que des hospitalisations. Mais quand on aime, on ne compte pas. Si vous avez adopté un animal, vous êtes responsable de son bien-être.
  • L’investissement émotionnel dont le propriétaire est capable : le propriétaire passera forcément par des phases d’espoir et d’euphorie, pour ensuite passer par des phases de doutes, voire de désespoir.
  • L’avis de l'équipe soignante est aussi capitale dans la prise de décision. Il est conseillé de s’entourer d’une équipe multidisciplinaire composée du vétérinaire traitant, d’un chirurgien spécialisé en imagerie, d’un oncologiste… Avec leur regard qui sera différent selon leur domaine, ils pourront alors proposer une solution à votre animal.

 

De plus, chaque animal est différent. Malgré vos efforts et vos espoirs, il peut arriver que votre animal ne réagisse pas comme prévu. 

 

Pour d’autres renseignements, tournez-vous vers votre vétérinaire qui saura vous conseiller et vous aider à déterminer ce qui convient le mieux pour votre animal.

 

À lire aussi : les symptômes du cancer chez les chats et les chiens.

 

Votre animal a-t-il eu un cancer ?

7 Commentaires

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

Voir plus de commentaires

    cathezrine b :ma chatte de 16 ans a été diagnostiquée avec un cancer de la mâchoire foudroyant le 21/08 confirmé par un scanner. La seule solution est destructrice (mandibulectomie et radiothérapie), risquée, et beaucoup de souffrances, et si elle en réchappe, pour 2 à 5 mois de rab, max 1 an . Le véto me l'a déconseillé. Si quelqu'un a un témoignage d'un traitement palliatif qui pourrait la prolonger quelques mois ? phytothérapie ou autre ? le véto lui donne 3 semaines, elle est sous meloxicam et piqure cortisone retard. merci de votre aide

    Morgane T bonsoir, je viens d apprendre que mon chien était atteint d une tumeur non opérable à la sortie de l estomac, et des métastases au foie. je suis anéantie. il est sous cortisone. il a beaucoup maigri en peu de temps. il mange bien, je le nourris plusieurs fois par jour en petites quantité. j ai pris qq jours de repos pour m occuper de lui. j essaye de garder le moral pr lui car je sais qu il ressent tout. mais je suis désemparée. je cherche des infos, des "remèdes" sur internet. quelqu un a t il des informations pouvant m aider à le soigner ou au moins le garder le plus longtps possible auprès de moi sans qu il ne souffre? merci d avance pour votre aide.

Lectures recommandées

Ce site utilise des cookies : En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation des cookies et politique de confidentialité. En savoir plus

Ok