Chaque année dans le port de Taiji, au Japon s'ouvre la chasse aux dauphins qui durera 6 mois. 6 longs mois de torture et de meurtres ensanglantés de cétacés.

Cette pêche a été rendu tristement célèbre l'an dernier grâce à l'organisation Sea Shepherd. En effet elle avait diffusé en masse des photos de ces massacres ce qui avait choqué beaucoup de personnes, en particulier des célébrités telles que Caroline Kennedy ou l'ambassadeur au Japon des États-Unis qui dénonçait ces pratiques inhumaines.

 

Chaque année, les pêcheurs attirent les dauphins dans la baie de Taiji aussi appelée "La baie de la honte". Ils s'y retrouvent alors condamnés et son massacrés pour la consommation de leur viande ou sont revendus à des parcs d'attractions aquatiques. Cette pêche permet d’amasser jusqu’à 150 000 dollars par dauphin vendu vivant et 600 dollars pour un mort.

 

Devant ces horreurs, les représentants des pêcheurs locaux  ainsi que le gouvernement japonais expliquent perpétuer une tradition propre à leur pays, mais se défendent également du fait que les dauphins ne sont pas une espèce en voie d'extinction.

 

Quoi qu'il en soit beaucoup de dauphins sont tués pour rien, tout comme les baleines puisque les japonais se détournent de plus en plus de cette viande qui ne leur plait plus et qui s'avère dangereuse pour la santé puisqu'elle possède un haut niveau en mercure.

 

Vous pouvez regarder le reportage "The Cove" qui a remporté l'Oscar du meilleur documentaire réalisé par Luc Besson qui explique le principe de cette pêche, et partager l'information, pour qu'ensemble, nous faisions cesser ces horreurs. Voici un extrait :

 

 

Crédit photo : The Cove

13 Commentaires

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

Voir plus de commentaires

    Eva D C est affreux .... J en ai pleurer .... :( comment ont peut faire ça !!

    Delphine C Ordure!

Lectures recommandées

Ce site utilise des cookies : En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation des cookies et politique de confidentialité. En savoir plus

Ok