On voit de plus en plus de Bulldogs anglais de nos jours mais il faut savoir que ce sont des chiens qui ont souvent des problèmes de santé.
Donc, avant toute adoption, je vous conseille de lire beaucoup sur cette race et faire une cagnotte vétérinaire conséquente.

Comment bien choisir son Bulldog anglais ?

Parmi les problèmes de santé les plus connus pour nos chers Bulldogs, vous trouverez du fait que c’est une race brachycéphale les soucis de voile du palais (souvent trop épais ce qui génère un risque de fausse route et tout ce qui en découle). Cette race est également touchée par des problèmes de peau, la dysplasie (problème d’articulation au niveau de la hanche et enfin les soucis cardiaques. Eh oui ça fait beaucoup !

Alors pour essayer de minimiser les risques, dirigez vous plus tôt vers un élevage professionnel.

Vous en trouverez la liste sur le site du club du Bulldog anglais de France. Ces éleveurs sont soumis à une charte stricte que vous pourrez retrouver sur le site.

Passer par un éleveur professionnel c’est avoir une garantie que la lignée du chien est saine.

Être sûr que les parents mais aussi les grands parents n’ont pas eu d’allergies, d’opération du voile du palais ou sténose des narines… Il est important de se renseigner sur la lignée des chiens car les plus gros soucis sont génétiques.
Il y a un début à tout, vous ne pourrez pas être sûr à 100% de la future santé de votre chien mais autant mettre toutes les chances de son côté.

Si les problèmes de voile du palais ne sont pas détectables si jeune, un petit conseil, évitez les chiens dont les narines seront trop collées car cela provoquera une gêne respiratoire.

blog_yummypets_choisir_son_bulldog_anglais_03_2015_1 blog_yummypets_choisir_son_bulldog_anglais_03_2015_2

Il faudra aussi faire attention au bourrelet au dessus de la truffe. Si celui-ci surplombe la truffe ou la couvre en partie alors le chien aura sûrement des problèmes respiratoire plus tard.

La liste de ces éleveurs garantie des chiens LOF, en bonne santé et élevés dans les meilleures conditions au temps au niveau confort que sociabilisation. Car au delà du facteur santé très important il ne faut pas oublier l’aspect humain et la sociabilisation. Un chiot qui reste confiné dans un enclos sera plus tard plus timide et peureux qu’un chiot habitué à être manipulé, au bruit…

Passez par un éleveur vous garantira aussi un suivi après l’adoption. Si vous avez la moindre question ou problème avec votre chien, l’éleveur par passion et professionnalisme sera là pour y répondre.
Et surtout vous aurez un contrat avec diverses garanties que vous ne trouverez pas ailleurs ( garantie en cas de problème de santé grave sur le chiot qui amènera l’éleveur a participer aux frais vétérinaires, en cas de non confirmation au LOF vous serez aussi indemnisé financièrement…).

Alors une fois votre éleveur trouvé, partez à sa rencontre plusieurs fois, demandez tous les renseignements et observez les chiens, vous trouverez forcément votre boule d’amour !

Merci à Audrey de Doggie Flair pour cet article !

Crédit photo : istockphoto

Ajouter un commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.