Vous retrouvez de nombreux poils de votre chat chez vous et vous vous demandez bien pourquoi ?

Le pelage de votre animal se renouvelle tout au long de l’année et plus particulièrement en automne et au printemps. C’est un indicateur important de son état de santé. Si vous souhaitez savoir tout ce que vous vous êtes toujours demandé sur la perte de poils chez le chat et comment y remédier, c’est ici !

Un phénomène naturel chez le chat

Le chat perd ses poils en permanence et lorsque la quantité de poils perdus est raisonnable, c’est tout à fait normal ! Le cycle pilaire permet à de nouveaux poils de venir remplacer les poils morts qui tombent. De plus, la durée des différentes phases liées à la formation du poil est déterminée génétiquement, mais varie aussi en fonction de l’âge de votre animal, de sa race, de son sexe et de sa santé. En revanche, il y a deux moments de l’année où il est possible d’observer une plus grande chute de poils que d’habitude : en automne et au printemps. La mue d’automne permet d’obtenir un poil plus dense et plus épais pour faire face aux faibles températures, alors que celle du printemps permet d’alléger le pelage pour l’arrivée des beaux jours.

Ce qui peut provoquer une perte de poils

Une chute de poils plus conséquente que d’habitude peut être liée aux fortes démangeaisons que votre chat s’inflige. Ces démangeaisons peuvent elles-mêmes être dues à la présence de nombreux parasites tels que des puces, des poux, des champignons ou encore des agents de gale, qui dérangent votre chat. L’alimentation peut aussi être à l’origine d’une perte de poils. En effet, si la ration que vous lui donnez n’est pas de bonne qualité, il peut souffrir de carences et la perte de poils en sera un indicateur.

Un stress peut entraîner une perte impressionnante de poils. Par exemple, il n’est pas rare d’observer une grande perte de poils lorsqu’il est amené en consultation chez votre vétérinaire. Un changement dans vos habitudes, comme par exemple un déménagement, peut amener à une perte de poils plus importante. Des maladies hormonales peuvent aussi être à l’origine de ce phénomène plus marqué.

Ainsi, si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à aller consulter votre vétérinaire.

Éviter la perte de poils au maximum

Il est important de brosser son chat régulièrement, environ deux à trois fois par semaine ou bien une fois par jour si votre chat a le poil long. En effet, cela permettra d’enlever le surplus de poils morts, d’éviter que les poils s’emmêlent et  de stimuler la repousse du poil. Votre chat ingérera également moins de poils à l’occasion de sa toilette, ce qui diminuera le risque de formation de boules de poils dans son estomac. Habituez-le dès le plus jeune âge à ce rituel de bien-être.

N’oubliez pas de traiter votre chat avec des spécialités antiparasitaires pour éliminer toutes les potentielles causes liées aux différents parasites. De plus, offrez-lui une alimentation adaptée qui couvrira ses besoins nutritionnels. Un apport régulier en protéines, vitamines A et acides gras polyinsaturés est essentiel pour votre chat. Il existe aussi des compléments alimentaires riches en oméga 3 et 6 et en vitamines, destinés à la beauté du pelage.

Avez-vous déjà remarqué une perte de poils importante chez votre chat ?

Ajouter un commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.