Une insuffisance rénale chez le chat est une affection très courante. Le rein étant en charge de détoxifier l'organisme, les conséquences d'une insuffisance rénale peuvent être graves.

Qu’est-ce que l'insuffisance rénale chez le chat ? Pourquoi l'insuffisance rénale aiguë est-elle une urgence vitale ? Quelles sont les caractéristiques de l’insuffisance rénale chronique ?

Qu’est-ce qu'une insuffisance rénale chez le chat ?

Une insuffisance rénale chez le chat est une défaillance dans le fonctionnement des reins. Pour comprendre l’insuffisance rénale et ses conséquences, il faut comprendre le fonctionnement des reins.

Les fonctions rénales

Le rein a plusieurs fonctions essentielles au bon fonctionnement global de l’organisme. Lorsque celui-ci est atteint par une pathologie, les conséquences peuvent être lourdes pour la santé de l’animal.

Tout d’abord, le rein a une fonction de détoxification de l’organisme. En effet, il va jouer le rôle de filtre : les petites molécules vont passer du sang vers l’urine par le filtre rénal. Ce fonctionnement repose sur des phénomènes complexes faisant intervenir plusieurs facteurs tels que la pression. Cela permet que les molécules toxiques produites par l’organisme soient éliminées dans l’urine.

Il existe aussi des mécanismes de réabsorption. En effet, certaines molécules ou ions vont être filtrés puis réabsorbés. Cela va être à l’origine d’un équilibre hydrique et électrolytique nécessaire au bon fonctionnement global de l’organisme. Ce fonctionnement va permettre de réguler des paramètres tels que la pression artérielle.

Les causes de l’insuffisance rénale

L’insuffisance rénale se manifeste seulement lorsque 70% des reins sont non fonctionnels. Avant cela, le chat n’exprimera aucun symptôme. C’est donc la perte de fonctionnalité d’une grande partie des reins qui est à l’origine de l’insuffisance rénale.

La perte de fonctionnalité du rein peut avoir de multiples origines qui seront détaillées pour chaque type d’insuffisance rénale.

Il existe deux formes d’insuffisance rénale qui se différencient par leur vitesse d’apparition et qui n’ont pas les mêmes conséquences cliniques.

L'insuffisance rénale aiguë chez le chat : une urgence vitale !

L’insuffisance rénale aiguë fait suite à une détérioration brutale de la fonction rénale. Le rein est alors incapable d’éliminer les déchets de l’organisme et de maintenir l’équilibre hydro-électrolytique, c'est-à-dire l'équilibre de l'organisme entre l'eau qu'il contient et les minéraux dont il a besoin. Cette affection peut toucher tous les chats, quelque soit leur race et leur âge.

Si elle est prise en charge à temps, cette affection est réversible. En effet, traité correctement et rapidement, le chat retrouvera toute la fonctionnalité de ses reins.

Origines des insuffisances rénales aiguës

Il existe plusieurs types d’insuffisance rénale aiguë qui sont classés en fonction de leur origine.

L’insuffisance rénale aiguë peut être due à une baisse du débit du sang qui arrive au rein. La fonction du rein étant de filtrer ce sang, s’il n’est pas en assez grande quantité, on parlera d’insuffisance rénale aiguë pré-rénale.

Les lésions peuvent être présentes dans le rein lui-même. En effet, certaines maladies peuvent être à l’origine d’une dégénérescence du rein. L’insuffisance rénale aiguë qui en découle est qualifiée de parenchymateuse. Les maladies qui causent ce type d’insuffisance rénale sont multiples. En effet, il peut s’agir de maladies bactériennes, virales mais aussi de maladies héréditaires.

Lorsque l’insuffisance rénale est due à une obstruction ou à une rupture des voies urinaires, on parle d’insuffisance rénale aiguë post-rénale.

Symptômes d'une insuffisance rénale aiguë

Les symptômes sont peu caractéristiques, car ce sont des symptômes qu’on retrouve dans beaucoup de pathologies.

Le chat arrête généralement de s’alimenter, on parle d’anorexie. De plus, il peut présenter des vomissements et de la diarrhée. Par ailleurs, vous pouvez remarquer une augmentation de la prise de boisson (polydipsie) liée à une augmentation des mictions (polyurie). Ce phénomène est le syndrome PUPD (polyurie polydipsie) et est à l’origine de la déshydratation du chat.

Un paramètre important est la durée d’évolution des symptômes. C’est, entre autre, ce qui différencie l’insuffisance rénale aiguë de la forme chronique. Généralement, lors d'une forme aiguë, l’évolution se fait en quelques jours.

Si votre chat présente l’un de ces symptômes, il est fortement conseillé de prendre rendez-vous très rapidement avec votre vétérinaire. Il s’agit d’une urgence. Le vétérinaire pourra confirmer le diagnostic grâce aux examens complémentaires (examen urinaire et examen biochimique du sang).

Traitement d'une insuffisance rénale aiguë

Le traitement de l’insuffisance rénale aiguë a pour but de rétablir complètement le fonctionnement du rein. Cependant, cela sera possible seulement si le chat est pris en charge à temps.

Tout d’abord, il faut traiter la cause de l’insuffisance rénale. Le vétérinaire, grâce à ses examens complémentaires, définit de quels types d’insuffisance rénale il s’agit. Par exemple, en cas d’insuffisance rénale post-rénale, il faut rétablir la perméabilité des voies urinaires. Le vétérinaire pourra alors réaliser un sondage du chat si besoin.

Dans un deuxième temps, il faut corriger la déshydratation. Le vétérinaire va mettre en place une perfusion qui permet de réhydrater et de couvrir les besoins énergétiques du chat qui ne s’est généralement pas alimenté récemment.

insuffisance rénale chez le chat

Ensuite, un traitement spécifique des symptômes est mis en place si tout ne revient pas spontanément dans l’ordre. Le vétérinaire peut notamment utiliser des anti-vomitifs et des anti-acides si besoin.

Le chat ayant souffert d’une insuffisance rénale aiguë peut retrouver un bon fonctionnement des reins s’il est traité à temps. Cependant, ses reins seront fragilisés. Il est conseillé de mettre en place une alimentation spécifique urinaire et de prendre rapidement rendez-vous chez le vétérinaire en cas de nouveaux symptômes.

L'insuffisance rénale chronique chez le chat : une maladie insidieuse

Contrairement à l’insuffisance rénale aiguë, lors d'insuffisance rénale chronique la détérioration du rein est progressive, mais irréversible. C’est une maladie qui évolue de manière insidieuse, il sera possible de la détecter seulement à partir d’un certain stade d’évolution, lorsque les signes cliniques apparaissent.

L’insuffisance rénale chronique est l'une des causes majeures de mortalité chez le chat âgé.

Causes d'une insuffisance rénale chronique

En ce qui concerne les insuffisances rénales chroniques, l’origine de la perte de fonctionnalité rénale est toujours une néphropathie, c’est-à-dire une maladie du rein.

Les maladies du rein peuvent avoir des origines diverses : maladies bactériennes, virales ou même une maladie d'origine toxique.

La lésion la plus commune chez le chat à l'origine d'une insuffisance rénale chronique est la néphrite tubulo-interstitielle. Il s'agit d'une inflammation de parties spécifiques du rein : les tubules et l'interstitium rénal. C'est la cause majeure d'insuffisance rénale chronique chez le chat. Cependant l'origine de cette lésion est inconnue.

Il est important de savoir qu'il est possible de déterminer une cause spécifique seulement dans moins de 50% des cas.

Symptômes d'une insuffisance rénale chronique 

Les symptômes sont très similaires à l’insuffisance rénale aiguë. Cependant, l’affection évolue depuis plus longtemps, on pourra donc observer des signes cliniques qui mettent plus de temps à s’installer tels que l’amaigrissement, le poil piqué, la faiblesse musculaire.

Dans tous les cas, lorsqu’un de ces signes cliniques apparaît, il est conseillé d’amener rapidement votre chat chez le vétérinaire. Il sera à même de déterminer si votre chat souffre d’une insuffisance rénale aiguë ou chronique. Le traitement qui en découlera sera différent.

Traitement d'une insuffisance rénale chronique

Lors d’insuffisance rénale chronique, la perte de fonctionnalité des unités du rein, appelés néphrons, est définitive. L’insuffisance rénale chronique ne peut donc pas être guérie. L’enjeu majeur du traitement va être de limiter la perte de fonctionnalité du rein. En effet, un chat traité de manière appropriée peut vivre plusieurs années malgré son insuffisance rénale.

Tout d’abord, le traitement a pour but de traiter la cause de l’affection et les facteurs d’exacerbation de cette dernière. Il faut traiter la maladie qui est à l’origine de la détérioration des reins.

Ensuite, le vétérinaire met en place un traitement des complications qui peuvent être digestives, vasculaires, ou encore hormonales.

Durant l’évolution de l’insuffisance rénale chronique, il peut y avoir des crises. Celles-ci seront prises en charge comme une insuffisance rénale aiguë, avec notamment la mise en place d’une perfusion.

insuffisance rénale chez le chat

Cette affection étant chronique, il va être primordial de suivre son évolution le plus régulièrement possible. Pour cela, le propriétaire et le vétérinaire doivent travailler ensemble pour donner au chat atteint la meilleure qualité de vie possible.

Une insuffisance rénale chez le chat, qu'elle soit aiguë ou chronique, doit être prise en charge rapidement par un vétérinaire pour limiter les conséquences cliniques et donner à votre chat le meilleur confort de vie possible.


Votre chat a-t-il déjà fait face à une insuffisance rénale ?

8 Commentaires

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

Voir plus de commentaires

    Ghislaine L Après une analyse de sang, le véto voulait l'endormir. J'ai refusé. Un autre véto lui a donné un traitement : Sèmintra, Rénosan et je lui fait tout les 2 jours de grosses piqures de sérum physiologique, pour la réhydrater. Cela fait maintenant presque un an et elle va plutôt bien.

    Ghislaine L J'oubliais, elle a une nourriture spécifique, qu'elle n'aime pas beaucoup. aussi, je lui mélange avec un peu de shéba et ça passe mieux.Je l'aime beaucoup et je suis contente qu'elle soit toujours avec moi.