Episode 1 : « OCR, on y fait quoi ? Sam le sait... »

Cet épisode familial pourrait servir à d’autres ! Sam, c’est notre chien. Un vrai pote, une vraie bonne nature. Une visite chez le véto a chamboulé notre quotidien : Sam a un cancer. Cette vacherie ne touche pas que les hommes ! Ça nous a tous cloués sur place : mes enfants, mon mari et moi, on était super triste. Quelle solution ? L’euthanasie. Même pas envisageable. Le soigner, bien sûr : les traitements sont aussi faits pour les chiens !...

Notre véto a été super pro en nous parlant des études cliniques et d’OCR. Ça a été la bonne solution et la bonne décision. OCR, c’est une société de vétérinaires et de chercheurs qui accélère la mise à disposition de traitements contre le cancer en recueillant des données auprès de chiens et chats NATURELLEMENT atteints par cette maladie. Pas question que Sam serve de cobaye ! Evidemment ! Et on le confirme : OCR n’expérimente pas, elle valide des études qui soignent à la fois les hommes et les animaux. Génial non ?!

Côté budget, on était un peu coincé pour tirer Sam d’affaire. Là aussi, excellente surprise !

En résumé, comment ça s’est passé ? D’abord, notre véto a analysé la tumeur de Sam* (Episode 2). Coup de chance, si on peut dire : OCR cherchait justement des patients atteints de ce sarcome pour une étude en cours. La fondatrice d’OCR est une vétérinaire* qui dit haut et fort « qu’elle est véto avant d’être chercheur » : pas question de faire la moindre étude sur des animaux de laboratoire qu’on rend malade artificiellement. C’est pour cela que les études cliniques chez OCR se déroulent de la même façon que lorsqu’on en propose à l’homme : mêmes outils, mêmes procédures*. Le dossier de Sam a été présenté à un comité d’éthique qui approuve le protocole de soins envisagé. Ensuite, on est super informé du déroulement par des explications détaillées du véto et des notices. Et comme pour toute intervention programmée en médecine humaine, on a donné notre accord et signé pour que Sam bénéficie des soins proposés. A côté de ça, on reste libre d’interrompre le traitement à tout moment, sans avoir à nous justifier. Plutôt rassurant ! Et, pour couronner le tout, c’est OCR qui prend en charge les frais du traitement de notre Sam. Bref, on a tout à y gagner, surtout le bien être de notre toutou préféré !

L’intérêt pour OCR dans tout cela ? Gagner du temps en approuvant, de façon éthique et responsable, des molécules qui ont déjà passé tous les tests pour soigner telle ou telle pathologie mais pour lesquelles les « autorités sanitaires » veulent toutes les garanties. Durant les soins, et jusqu’à la guérison, OCR rédige des cahiers d’observation pour décrire scientifiquement* avec des marqueurs avérés, les bienfaits des molécules présentées par les laboratoires pharmaceutiques. Pourquoi les chiens et les chats intéressent-ils les chercheurs d’OCR* ? Parce qu’avec ces patients là, tout est accéléré ! On dit bien « qu’une année chien » vaut « sept années homme »... Un chien de 10 ans est déjà un « vieux pépère ». Il vit tout plus vite, et ça vaut pour les maladies liées à l’âge comme le cancer. Idem pour la réaction au médicament !

Sam est un grand veinard finalement. On ne remerciera jamais assez notre véto, les cancérologues qui l’ont chouchouté et OCR bien sûr ! Pas étonnant qu’OCR travaille avec plus de 40 cliniques vétérinaires partenaires sur toute l’Europe !

À découvrir la semaine prochaine :
*
Episode 2 : Sam et l’Anapath

Et très prochainement retrouvez Sam dans les Episodes 3* / 4* / 5* / 6 *

Ajouter un commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.