Pour certains maîtres, l’idée de laisser son chat vagabonder dans le voisinage n’est pas envisageable, car pour eux liberté rime avec danger. Pour d’autres, il n’est pas question de garder son chat enfermé dans la maison.

Sous quelles conditions peut-on laisser son chat sortir ? Existe-t-il des alternatives ?

L’identification avant tout

Avant de laisser votre animal se dégourdir les pattes en toute liberté, certaines précautions sont indispensables. Il est essentiel que celui-ci soit pucé ou tatoué, vacciné et stérilisé. En effet, votre chat n’est pas à l’abri de se blesser, de fuguer ou encore de se reproduire !

 

En France, la loi oblige les propriétaires de chiens et de chats à identifier leur animal. L’identification des chats est obligatoire pour tous les chats âgés de plus de 7 mois.

 

Si vous perdez votre animal, le tatouage ou la puce électronique augmente considérablement vos chances de le retrouver.

 

Pour en savoir plus sur les méthodes d’identification, n’hésitez pas à consulter notre article dédié à ce sujet.

Faire stériliser et vacciner son chat

Bien entendu, faire stériliser son chat est un acte responsable, qui permet de lutter contre la surpopulation des chats errants dans les refuges.

 

De plus, il y a de nombreux avantages à faire stériliser son chat. Il faut savoir qu’un chat non castré pourra fuguer lors des périodes de chaleurs chez les femelles. Ce qui multiplie le risque d’accident et de perte.

 

Un mâle castré sera moins bagarreur et aura moins tendance à vouloir défendre son territoire. Enfin, si une femelle n’est pas stérilisée, il y a de grandes chances qu’elle ait des portées à répétition, ce qui peut altérer sa santé.

 

Il est aussi important de vérifier les vaccinations de votre chat et de le traiter régulièrement contre les vers, les puces et les tiques.

Laisser son chat sortir, oui mais en toute sécurité

Les chats sont bien connus pour leur instinct de chasseur. Néanmoins chaque chat a sa propre personnalité. Ainsi, certains chats n’auront pas forcément envie de s’aventurer trop fréquemment à l’extérieur. Toutefois, il faut garder en tête qu’un chat qui a été habitué à évoluer dans un jardin, n’appréciera certainement pas de rester enfermé.

 

L’extérieur offre une grande diversité de stimulations qui participeront à son bien-être. Celui-ci pourra courir, grimper, griffer, se cacher… Pour résumer, il pourra toujours se dépenser.

 

Toutefois, en tant que propriétaire d’animal de compagnie, il est de votre devoir de veiller sur lui et de le protéger. Par exemple, à la tombée de la nuit, incitez-le à rentrer dans la maison.

 

Les chats sont des animaux agiles et curieux. Il est donc difficile, voir impossible, de les empêcher d’escalader les murs et les arbres. Bien que la source de danger principale soit la route, assurez-vous tout de même que votre jardin ne comporte pas de risques. La mort-aux-rats, les insecticides mais aussi certaines plantes peuvent se révéler toxiques pour votre félin. Attention également aux objets coupants et au risque d’étranglement avec les colliers classiques.

 

Afin d’en savoir plus, n’hésitez pas à consulter notre article sur les plantes toxiques pour les chiens et les chats.

Ne pas laisser son chat sortir : quelle alternative choisir ?

L’extérieur est certainement l’endroit le plus stimulant pour un chat. Cependant, si vous jugez que votre animal court un risque, il est possible de le divertir avec des équipements et des accessoires à l’intérieur.

 

Les arbres à chat sont une excellente source de jeu et les cartons feront des cachettes hors du commun. Quant aux griffoirs, ils sont indispensables au bien-être de votre félin, son instinct naturel le poussant à entretenir ses griffes. Il est également possible de suspendre des hamacs, d’installer des ponts suspendus ou des étagères murales.

 

Finalement, il suffit de laisser libre cours à votre imagination pour transformer votre maison en paradis pour chat.

 

À lire également : voici 5 manières de divertir votre chat.

Laissez-vous votre chat sortir ?

8 Commentaires

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

Voir plus de commentaires

    MARTINE P chez nous ce n'est pas possible avec la voie ferrée, les voisins les uns après les autres retrouvent leur chat écrasé Chez nous les chats que nous accueillons sont tous habitués à sortir en laisse

    PATRICIA T Mes chats ainés (5 et 3 ans) sortent surtout la nuit mais à la campagne il n'y a pas trop de danger. En ce qui concerne le petit dernier, 2 mois 1/2 on va attendre qu'il ait eu son deuxième vaccin et en le surveillant.

Lectures recommandées

Ce site utilise des cookies : En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation des cookies et politique de confidentialité. En savoir plus

Ok