L'échelle de la grimace : le nouvel outil qui mesure la douleur des chats

Par le 04-02-2019 à 16:16

Depuis la nuit des temps, les chats peinent à masquer leur douleur. Experts de la dissimulation, montrer leur faiblesse reviendrait, pour eux, à se livrer directement à leurs prédateurs. C'est la raison pour laquelle un chat qui souffre est très difficile à identifier. Heureusement, une nouvelle technique d'appréciation de la douleur des chats vient de voir le jour : l'échelle de la grimace.

Ne vous est-il jamais arrivé d'observer tant bien que mal votre chat afin de déceler de potentiels maux ? En effet, même si ces derniers excellent dans l'art de nous démontrer leur bien-être, ils se montrent d'une discrétion hors pair pour exprimer leur douleur. Même si jusqu'à aujourd'hui, certains signes de souffrance étaient tout de même décelables, il n'était pas encore possible de mesurer leur intensité. Mais bonne nouvelle, cette situation de méconnaissance est désormais révolue !


L'échelle de la grimace : qu'est ce que c'est ?

Au même titre qu'il est possible pour les humains d'évaluer l'intensité de leur douleur sur une échelle de 1 à 10, il est maintenant possible de faire la même choses pour nos amis les chats. C'est d'ailleurs le parti-pris de Marina Cayetano Evangelista. Actuellement en pleine étude sur ce sujet qu'elle souhaite approfondir, cette jeune doctorante vétérinaire a mis en place une expérience au sein de la Faculté de médecine vétérinaire à Saint-Hyacinthe.

Pendant plusieurs mois, elle a observé, photographié, filmé les différents comportements de 35 chats atteints de différentes maladies douloureuses. A chaque phase de leur traitement, leur comportement a été méticuleusement analysé. Suite à cela, elle a comparé les résultats de sa recherche avec l'observation d'une vingtaine de chats en bonne santé. Après ces deux mois d'étude, elle a commencé à dresser le bilan de ce nouvel outil de mesure révolutionnaire.

échelle de grimace chat

Comment ça marche ?

Pour mesurer la douleur du chat, cette vétérinaire brésilienne a mis en lumière les différents comportements du chat à mesurer, à savoir : le degré de fermeture des paupières (ouvertes, partiellement fermées, fermées), les tensions du museau, le port de tête vis à vis des épaules, la position des oreilles et des moustaches. Pour chacun de ces modules, elle a attribué une graduation allant de 0 à 2. A savoir que l'on note une douleur à 2 lorsque les yeux sont complètement fermés, la tête renfoncé dans les épaules, des moustaches rabattues, les oreilles pointant vers le bas...

Enfin, si la totalité des modules cumulés se rapprochent du chiffre 10, cela révèle un état de douleur très intense. A l'inverse, s'il se rapproche de 0, cela révèle un état de douleur faible.

L'outil, encore en cours de développement, n'attend plus qu'à être utilisé par les professionnels de la santé.


Si cette actualité vous intéresse ? N'hésitez pas à consulter notre article : comment savoir si un chat a mal ?


Image d'illustration

Source : Techno-science

Ajouter un commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

Lectures recommandées

Ce site utilise des cookies : En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation des cookies et politique de confidentialité. En savoir plus

Ok