La grossesse nerveuse chez la lapine est un phénomène classique qui est à prendre très au sérieux. Pourtant, peu de propriétaires ou futurs propriétaires sont informés à ce sujet et se retrouvent pris au dépourvu quand ils y sont confrontés.

Le cycle de reproduction de la lapine

À la différence des chiennes ou des chattes par exemple, la lapine n'a pas de période de chaleur et elle n'a pas de perte de sang (pas de règles). Elle est donc toujours disponible pour l'accouplement et l'ovulation est provoquée par le coït. Elle est cependant bien plus fertile durant le printemps et c'est également à cette période qu'elle développe généralement des grossesses nerveuses. Cette période de fertilité maximale se caractérise souvent pas une hyperactivité de la lapine, une agressivité qui peut se traduire par des morsures et des grognements, une grande nervosité à tel point qu'elle peut devenir incontrôlable, une excitation sexuelle exacerbée, et un marquage excessif de son territoire.


Durant cette période de fertilité maximale, plusieurs phases d'excitation se succèdent, plus ou moins espacées et plus ou moins longues.


Votre lapine devient alors extrêmement difficile à vivre, mais rassurez-vous, cela ne dure pas !


Qu'est-ce qu'une grossesse nerveuse chez la lapine ?

Si la lapine ne s'est pas accouplée durant cette période de fertilité maximale, elle finit par se calmer. Cependant, il arrive parfois que cela débouche sur une grossesse nerveuse (ou pseudo-gestation). Cette dernière peut se déclencher suite à un accouplement qui n'a pas donné lieu à une fécondation, à un dérèglement hormonal ou à la présence d'autres lapins autour d'elle, même s'ils sont stérilisés. En effet, même si les lapins sont stérilisés, ils peuvent avoir des moments câlins et affectueux entre eux. Lors de la période d'excitation de la lapine, de simples caresses peuvent déclencher une ovulation. Cette ovulation peut entraîner la formation de corps jaunes dans l'utérus, comme si un foetus commençait à s'y développer.


Ainsi, la lapine présente des signes de gestation que vous pouvez observer : elle construit un nid et se retrouve souvent la bouche pleine de foin. Elle peut également s'épiler pour rendre son nid plus confortable et utiliser d'autres sources de fibres comme du tapis, du papier, des mouchoirs, du carton...


Que faire en cas de grossesse nerveuse chez la lapine ?

Les propriétaires sont parfois peu informés sur ce sujet et se retrouvent impuissants face au comportement de leur lapine. Est-elle devenue folle ? Non, on vous rassure. Après la période d'excitation du printemps et sans grossesse nerveuse, elle redeviendra comme avant. Il suffit juste d'être patient. Cependant, si vous remarquez que votre lapine commence à construire son nid, c'est qu'elle développe une grossesse nerveuse et cela peut devenir dangereux. En effet, pour construire son nid, elle accumule de grandes quantités de foin et de poils dans sa bouche, il lui arrive donc d'en ingérer. Si elle en ingère trop, cela peut perturber son transit intestinal et le ralentir de manière importante.


Dans ce cas-là, ne détruisez pas son nid, elle en construira un nouveau et cela pourrait prolonger sa grossesse nerveuse. Il faut donc la laisser faire, mais surveiller qu'elle n'avale pas trop de poils ou de foin. Vous pouvez également retirer les éléments qu'elle pourrait utiliser pour construire son nid (sauf le foin, car elle en a besoin pour son alimentation).


Cependant, la réelle mise en danger commence quand la lapine a des montées de lait durant sa grossesse nerveuse. Il s'agit du dernier stade de la pseudo-gestation. Il y a deux façons de repérer la montée de lait, soit du lait s'écoule de ses mamelles, soit ses mamelles sont gonflées et du lait en sort par simple pression. Pour éviter la montée de lait, vous pouvez mélanger du persil à l'alimentation de votre lapine.


La montée de lait n'est pas systématique durant une grossesse nerveuse. En effet, elle peut se calmer après la construction de son nid. Si votre lapine commence à produire du lait alors qu'elle n'attend pas de petits, il est préférable de consulter votre vétérinaire afin qu'il puisse stopper la lactation.


Comment prévenir la grossesse nerveuse chez la lapine ?

Si votre lapine subit plusieurs grossesses nerveuses régulièrement, sa santé peut être mise en danger. En effet, une grossesse nerveuse n'est pas sans risque, elle peut déboucher sur des cancers de l'utérus, des kystes mammaires et des problèmes digestifs suite à l'ingestion de poils et de foin en grande quantité.


Ainsi, pour protéger votre lapine, vous avez plusieurs options comme le traitement homéopathique, la stérilisation chimique par pilule ou la stérilisation chirurgicale. Vous pouvez également éviter de la mettre en contact avec d'autres lapins, même stérilisés, durant sa période d'excitation.

  • Le traitement homéopathique :

Il permet de calmer la lapine, mais ne permet pas de prévenir les différents problèmes de santé évoqués plus haut.


  • La stérilisation chimique :

Elle peut être dangereuse pour votre lapine et doit être utilisée de façon périodique (pas plus de 3-4 mois).


  • La stérilisation chirurgicale :

La stérilisation chirurgicale est la seule prévention efficace contre les grossesses nerveuses chez la lapine, surtout si vous ne souhaitez pas lui faire avoir des petits. L'opération consiste à retirer l'utérus et les ovaires, elle est donc irréversible. La stérilisation peut être réalisée chez la lapine dès quatre mois.


Plus d'informations : Doit-on faire stériliser son lapin ?


Votre lapine a-t-elle déjà souffert d'une grossesse nerveuse ?

Ajouter un commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

Lectures recommandées

Ce site utilise des cookies : En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation des cookies et politique de confidentialité. En savoir plus

Ok