Le Parkour est une discipline physique consistant à transformer des éléments du décor du milieu urbain ou rural en obstacles à franchir. Le but étant de se déplacer d'un point à un autre de la manière la plus efficace possible en utilisant diverses techniques telles que l'escalade, l'équilibre, le saut, la course, la créativité et la réactivité.

 

Mais c'est quoi exactement, le Parkour canin ?

Le Parkour pour chiens, aussi connu sous le nom d'Urban Agility, est une activité sportive basée sur les mêmes principes. C'est une pratique stimulante, ludique et physique qui permet à l'animal d'apprendre à interagir avec son environnement de tous les jours. Il peut être pratiqué n'importe où et se limite uniquement à l'imagination du sportif.

 

La discipline canine combine les éléments du Parkour classique (pratiqué par l'homme) et du Dog Agility, afin de créer une activité accessible autant pour le chien que pour son maître. En plus de représenter un réel challenge pour les athlètes canins, c'est un bon moyen d'acquérir de la confiance, de faire travailler ses réflexes et de surmonter ses peurs.

 

 

Des règles de sécurité à appliquer à la lettre

  • Le chien doit porter un harnais fixé au niveau du dos. Si une laisse est utilisée, elle doit être attachée au harnais. Si le chien est détaché, il faut s'assurer que l'endroit est sécurisé et que les obstacles présents sont bien adaptés à sa taille et à son savoir-faire. Le harnais doit être enlevé pour les obstacles à franchir au niveau du sol. 
  • Exit les laisses rétractables, pas du tout appropriées à cette activité ! Les longues laisses sont également à proscrire, afin d'éviter qu'elles se coincent dans les obstacles ou stoppent brusquement la course de l'animal, ce qui pourrait être physiquement et psychologiquement dangereux pour lui. Pas de collier anti-fugue ou autre horreurs type collier étrangleur, ni de licol. 
  • La règle de la hauteur d'épaule est primordiale et applicable en toutes situations. Aucun chien ne devrait sauter sur des surfaces solides (ciment, pierre, asphalte, etc) en partant d'une hauteur supérieure à celle de ses épaules. En revanche, pour sauter sur des surfaces souples (terre, caoutchouc, etc) la hauteur d'épaule peut être doublée. Un chien de moins de 18 mois ne peut pas sauter à partir d'une hauteur supérieure à celle de son "stopper pad" (voir image ci-dessous). 

Nouvelle_discipline_parkour_canin_1_01_2016 

Les mesures n'ont pas besoin d'être exactes, des estimations sont acceptables. Elles sont utilisées afin que chaque obstacle soit échelonnable en fonction de la taille du chien.

  • Le chien franchit chaque obstacle indépendamment et avec confiance. Le comportement du maître doit être irréprochable. Aussi, le chien doit être touché uniquement quand il faut assurer sa sécurité. Il est proscrit de soulever ou attraper un chien pour le poser sur un obstacle. Manipuler l'animal est uniquement conseillé dans le cas où le chien doit être retiré d'un obstacle sans danger. Laissez-le faire le reste tout seul, comme un grand ! 

  • Choisissez évidemment des endroits "praticables"

    en excluant les surface peu sécuritaires, les pistes et obstacles glissants. Proposez à l'animal d'interagir seulement avec des obstacles hors de danger.

 

Un entrainement indispensable

L'entrainement au Parkour canin doit être une activité amusante et sécuritaire autant pour vous que pour le chien. Maintenant que vous avez pris connaissance des règles de sécurité, il est temps de sortir, équipé de vos meilleures friandises !

 

Il est conseillé de prendre rendez-vous chez le vétérinaire au préalable afin de s'assurer que votre chien a une bonne santé physique et une masse corporelle appropriée. S'il est en surpoids, cela ne fera que lui rajouter du stress et aura un impact sur ses articulations. Si votre chien est en bonne santé et dans la moyenne de masse corporelle, cela ne signifie pas forcément qu'il a la force nécessaire pour devenir un expert du Parkour. Aussi bien que vous pouvez être en pleine santé, mais n'êtes pas capable de courir un marathon sans entraînement !

 

Les bons endroits pour débuter sont les parcs, les pistes de randonnée, les campus universitaires, les parcs canins, les zones rurales, le centre-ville (en dehors des heures de pointe !). Pratiquer dans des jardins d'enfants serait irrespectueux et non conforme à la fonction de ce lieu qui est l'accueil de familles et d'enfants en bas âge.

 

Assurez-vous que votre chien est toujours mentalement et physiquement capable d'effectuer ce que vous lui demandez de faire. Laissez-le s'exprimer à sa guise et donnez-lui toujours l'option de refuser un exercice. Pour certains chiens, ce sera très tentant de sauter sur ce joli banc, alors que pour d'autres, le fait d'approcher ce banc effrayant sera déjà une énorme réussite en soi !

 

Il est important que le chien puisse clairement évaluer son habilité à effectuer un mouvement sans danger. Laissez-le estimer s'il est capable de franchir un obstacle difficile et permettez-lui de recommencer aussi souvent que nécessaire s'il échoue. N'oubliez pas de le récompenser lorsqu'il le mérite !

 

Un avant-goût des pratiques du Parkour

  • Appui sur 4 pattes : Le chien s'approche de l'obstacle et place ses quatre pattes dessus pour un minimum de 5 secondes.

Nouvelle_discipline_parkour_canin_01_2016

  • Appui sur 2 pattes : Même technique que la première mais avec 2 pattes. L'objet doit dépasser la hauteur d'épaule.
  • Obstacle mouvant : l'obstacle doit bouger lorsqu'une pression est exercée par les pattes du chien. Ce dernier doit placer deux pattes sur l'obstacle et réagir en fonction de chaque mouvement de l'obstacle sans en descendre.

  • En dessous : le chien doit passer sous un obstacle qui est inférieur à sa hauteur d'épaule. Il doit le traverser et non le contourner !

Nouvelle_discipline_parkour_canin_6_01_2016

  • A travers : le chien doit passer entre deux obstacles positionnés l'un en face de l'autre. Le passage laissé au milieu doit être inférieur à deux fois sa largeur d'épaule.

  • Dedans : Le chien doit monter dans un obstacle à 4 côtés dont la longueur est inférieure à celle du chien (du museau à la base de la queue).

Nouvelle_discipline_parkour_canin_3_01_2016

  • Par dessus : Le chien doit sauter par dessus un obstacle dont la hauteur est supérieure à celle de ses pattes (elbow height). Ses pattes ne doivent pas toucher l'obstacle.

  • Equilibre : Le chien doit marcher avec ses 4 pattes sur un obstacle de la même largeur que celle de ses épaules, minimum 3 fois plus long que le chien et de la hauteur de ses pattes. Il doit parcourir l'entièreté de l'obstacle sans jamais poser la patte par terre.

  • A reculons : Le chien doit effectuer trois pas en arrière sur un sol plat. 

  • Séquence de 3 obstacles : Le chien doit enchaîner minimum 3 techniques de Parkour à la suite. Un obstacle différent peut être utilisé pour chaque technique. Cette étape s'effectue de manière fluide, sans hésitation 

 

Voilà le résultat !

Après beaucoup, beaucoup d'entrainement et si vous avez bien suivi tous ces conseils, voici à quoi pourraient ressembler vos séances de Parkour canin. Votre chien sera peut-être aussi agile que TreT, célèbre figure de la discipline en Ukraine !

 

 

Aimeriez-vous que votre chien devienne lui aussi un pro du Parkour ?

 

 Source : dogparkour.org

1 Commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

    Isabelle B Impressionnant mine de rien ! 💪

Lectures recommandées

Ce site utilise des cookies : En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation des cookies et politique de confidentialité. En savoir plus

Ok