La réputation du chat n’est plus à faire. Délicat et exigeant, il peut facilement jouer les fines bouches. Alors que faire si mon chat est difficile avec son alimentation ?

Saviez-vous que le chat ne détecte que quatre saveurs ?

Il s’agit du doux, de l’amer, du salé et de l’acide. Aussi surprenant que cela puisse paraître les chats possèdent un sens du goût assez peu développé et ne détectent quasiment pas le sucré.

Si l’on analyse cela d’un point de vue scientifique, les chats possèdent 473 bulbes gustatifs ; à contrario les Hommes en détiennent 9 000.

Néanmoins, ces 473 bulbes suffisent à vous creuser la tête pour ne pas lui proposer le même repas tous les jours, car il se fie plus à son odorat qu’à son goût pour choisir son menu (vous savez maintenant pourquoi les aliments industriels pour chat sentent si bon !).

Généralement, ils raffolent de l’alimentation très humide ou très sèche, mais pas l’intermédiaire. Nous vous déconseillons donc d’humidifier ses croquettes. De plus, l'humidité peut ramollir les croquettes et donc faire disparaître une partie du plaisir lors du repas (le croquant !). Revoyez aussi votre méthode de stockage. 

Le chat n'aime pas la nourriture trop froide, car même si aujourd’hui il ne chasse plus pour se nourrir, il a gardé dans ses gênes l’instinct de chasseur qui le caractérise (les températures des proies qu’ils capturent sont en moyenne de 38°).

Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter notre article sur le goût du chat.

Saviez-vous qu’il lui faudrait 12 souris pour couvrir ses besoins en énergie dans la journée ?  

Cela est variable en fonction de sa corpulence. Par exemple : il est recommandé de donner une ration de croquettes de 50 grammes par jour pour un chat stérilisé qui pèse 3,5 kg.

Enfin pour accompagner un bon repas, n’oubliez pas l’eau.

L’eau est indispensable pour la santé de tous les animaux et nos boules de poils préférées ne font pas exception. Il est indispensable que le chat boive régulièrement. L’eau doit être changée chaque jour, et si possible plusieurs fois. Évitez le lait (trop riche en lactose). Vous pouvez en dernier recours tester le lait sans lactose, coupé à l’eau, si c’est la seule façon de le faire boire.

Pourquoi ne veut-il pas manger ?

Il est utile de garder en tête que le chat ne mange pas n’importe où et aime les endroits calmes et confortables. Essayez donc de modifier l'emplacement de ses gamelles.

Si ce n’est pas le goût, l’odeur ou la présentation, il se peut que cela soit dû à l’association d’un aliment avec un évènement désagréable (un trouble digestif ou un séjour chez le vétérinaire par exemple). Ce dégoût peut s’installer rapidement et durer plusieurs mois, voire toute la vie.

Quoi qu’il en soit, la transition entre son ancienne nourriture et sa nouvelle doit se faire sur plusieurs jours. Il faut introduire progressivement le nouvel aliment dans sa ration journalière. Nous vous conseillons d'ailleurs l’organisation suivante :

  • Premier jour : ¼ nouveau – ¾ ancien
  • Deuxième jour : ½ nouveau – ½ ancien
  • Troisième jour : ¾ nouveau – ¼ ancien
  • Quatrième jour : nouveau

Notre astuce : habituez-le le plus tôt possible à manger des aliments variés. Mettez toutes les chances de votre côté pour éviter les refus et en faire un adulte facile à nourrir.

Si les difficultés à se nourrir chez votre animal persiste, il est alors indispensable de consulter votre vétérinaire. Celui-ci pourra procéder à des examens afin de s'assurer qu'il n'est pas malade.

Votre chat est-il difficile avec son alimentation ? 

Avez-vous trouvé une solution ?

Ajouter un commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.