REVENIR A LA VERSION MOBILE

Norvégien

Robuste, sociable et casanier.

yummypets

Origines du Norvégien

Un chat voyageur

Le Norsk Skogkatt, littéralement « chat des forêts norvégiennes » est mieux connu sous le nom de Norvégien dans nos contrées francophones. C’est une race ancestrale en Norvège, très populaire en France et au Royaume-Uni. Faisant de nombreuses apparitions dans les comptes populaires et la mythologie depuis des siècles, les norvégiens prétendent que ce chat existe depuis toujours sur leurs terres. Ce chat des forêts était utilisé par les explorateurs Vikings pour protéger les navires des invasions de rongeurs. Lorsqu’ils découvrirent l’Amérique autour de l’an 1000, on suppose qu’ils y auraient laissé quelques Norvégiens. Certains pensent que ces chats voyageurs sont les premiers ancêtres du Maine Coon et du Manx à poils longs.

Suite à des croisements avec des Shorthairs domestiques, la race du Norvégien était pratiquement éteinte. Mais ce n’est qu’après la fin de la première Guerre mondiale qu’un groupe de passionnés de chats commença à s’atteler à la sauvegarde du Skogkatt. Leurs efforts furent couronnés de succès, puisque le Norvégien était non seulement intégré dans les expositions européennes en 1938, mais aussi désigné chat officiel de Norvège par le Roi Olaf.

Le Norvégien n’a pas été exporté hors de Norvège avant la fin des années 70. Marquée par un effort constant de différenciation avec le Maine Coon avec qui elle partage de nombreuses similitudes physiques la race est officiellement reconnue en 1972. Son premier représentant à obtenir un pedigree est découvert en 1976. Il se prénomme Pan’s Truls et servira de modèle pour établir le standard de la race.

C’est en 1982 que le Norvégien fait ses premières apparitions en France. Il fait aujourd’hui partie de nos dix races de chats préférées !

Créé pour s’adapter à son environnement

norvegien

S’il y a bien un chat qui s’adapte à son environnement, c’est le Norvégien ! Ses origines forestières ont façonné son physique qui ressemble étrangement à celui du Lynx. Il s’est développé au travers de nombreuses années de sélection naturelle pour s’adapter aux hivers longs et rigoureux de Norvège. C’est un chat robuste, doté d’un pelage supérieur protecteur et résistant à l’eau, recouvrant un sous-poil laineux. Ce type de pelage est nécessaire pour survivre aux climats enneigés et à l’air froid et humide de sa terre natale.

Les oreilles sont touffues et, bien que modérément larges, elles sont placées relativement bas sur le crâne pour prévenir les pertes de chaleur excessives. Dotées d’une ossature solide et de fines griffes, ses pattes sont également touffues pour garantir une épaisseur de fourrure protectrice entre les coussinets et le sol froid, souvent recouvert de neige. Les pattes arrières sont fortement musclées.

Tous ses attributs ne sont pas le fruit du hasard. Le Norvégien en liberté passe beaucoup de temps dans les arbres et ses fines griffes, ses os et muscles renforcés sont nécessaires pour grimper facilement aux arbres.

Caractère du Norvégien

norvegien aux yeux verts

Le chat Norvégien ne ronronne pas, il roucoule !

Les qualités du Norvégien

Malgré ses origines forestières, le chat Norvégien est un casanier. Il adore la compagnie de l’homme et des autres animaux. C’est un excellent compagnon pour les enfants, car il est fidèle et psychologiquement stable. Extrêmement sociable, il considère que tout le monde est son ami et accueille volontiers les visiteurs et les inconnus. C’est aussi un grand bavard qui aime bien attirer l’attention sur lui.

Très patient, intelligent et naturellement curieux, certains le qualifient de « chat-chien ». Il accepte d’ailleurs facilement de marcher en laisse ou en harnais. Dynamique, il excelle en escalade et peut redescendre les arbres la tête la première (c’est une des spécificités de la race). Un jardin lui permettra d’exercer ses talents de sauteur et de grimpeur. Si vous ne possédez pas de jardin, il aura besoin d’un support à escalader, comme un arbre à chat ou des meubles en hauteur.

Les défauts du Norvégien

Il est difficilement stressé mais peut souffrir de la solitude. Ne vous étonnez donc pas s’il vous suit dans tous vos déplacements, car il aime beaucoup assister aux activités de ses maîtres à qui il est énormément attaché. Durant la saison chaude, ne vous attendez pas à ce qu’il vienne s’installer sur vos genoux. Il a beau être doux et câlin, il sera bien plus à son aise allongé près de vous.

Photos de Norvégien

Voir toutes les photos

Vous avez un(e) Norvégien ? Rejoignez-nous

Caractéristiques physiques du Norvégien

Aspect général du Norvégien

Bien que le Norvégien atteint sa forme définitive à partir de l’âge de 5 ans, cela ne veut pas dire qu’il n’est pas correctement développé avant d’atteindre cet âge. Comme pour toutes les races de chats, certains arriveront à maturité plus vite que les autres. La majorité d’entre eux continueront à grandir durant les 5 premières années, mais si votre chaton est doté d’une ossature fine, il gardera cette caractéristique. Les ossatures solides sont visibles, même chez les jeunes chats. C’est un détail nécessaire à la survie en extérieur.

Afin d’éviter les amalgames avec le Maine Coon américain, les éleveurs de Norvégiens ont modifié le standard en 1987 en précisant les distinctions entre les deux races. De plus, des chats européens à poils mi-longs sont parfois vendus comme étant des Norvégiens. C’est pourquoi les individus avec pedigree sont les seuls acceptés lors des concours.

Tête

norvegien
  • Crâne : tête en forme de triangle équilatéral avec un front légèrement arrondi.
  • Stop : aucun.
  • Profil : parfaitement rectiligne et long.
  • Menton : fort, ferme et carré.
  • Nez : longueur moyenne.
  • Yeux : en amande, placés légèrement en oblique, ils doivent présenter une expression alerte et éveillée. Toutes les couleurs sont permises, quelle que soit celle de la robe.
  • Oreilles : grandes, larges à la base et placées dans le prolongement du triangle formé par la tête avec des plumets sur la pointe et de longs poils intérieurs qui dépassent des oreilles.

Corps

Long, solidement charpenté avec une forte ossature, le chat Norvégien est grand et donne une impression de robustesse et de puissance.

  • Pattes : fortes et hautes ; pattes arrières plus hautes que les pattes avant.
  • Pieds : grands, ronds avec d’importantes touffes de poils entre les coussinets.
  • Queue : longue et touffue, son extrémité doit pouvoir atteindre au moins l’omoplate, au mieux le cou. Elle se porte dressée.

Critères d'éligibilité au LOOF

Non éliminatoires au LOOF
Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien-être du chat.

Éliminatoires au LOOF
Tête ronde ou carrée, profil avec une cassure (stop).
Oreilles petites, trop espacées, trop rapprochées.
Pattes courtes ou fines.
Queue courte.
Fourrure sèche avec des paquets de nœuds, ou trop soyeuse.

profil de norvegien

Je suis un chat plutôt calme. J'adore passer mon temps à dormir ou à regarder par la fenêtre. Mon pelage est tout doux et ma famille craque pour mes grands yeux verts. Quand je les regarde ils ne peuvent pas me resister ! Lorsqu'on me fait des câlins je ne réponds plus de rien !

Haron

Robe, couleur et entretien du Norvégien

Robe du Norvégien

Le Norvégien fascine par son aspect de chat sauvage. Son pelage est double, constitué d’un sous-poil laineux, recouvert d’un poil supérieur mi-long luisant et imperméable. Le sous poil forme une « culotte », appelée knickers à l’arrière des cuisses qui donne parfois l’impression qu’il porte un pantalon. Le poil supérieur se retrouve au niveau de la collerette, bien fournie sur la gorge.

Couleur du Norvégien

Presque toutes les variantes de couleurs sont permises, à l’exception des suivantes : colourpoint, lilas, chocolat, faon et cinnamon. La couleur ambre est reconnue en France pour la première fois par le LOOF en 2009.

Entretien du Norvégien

Chat rustique par excellence, il ne demande pas de soins excessifs. Un coup de brosse hebdomadaire est suffisant pour faire tomber les poils morts. Mais si vous ne respectez par ce rituel, les poils risquent de s’emmêler et c’est la catastrophe !

Le norvégien mue une fois par an. Durant cette période, un brossage plus régulier devient nécessaire. Mais n’y allez pas trop fort au niveau de la queue : les poils du panache mettent beaucoup de temps à repousser.

norvegien poils longs

Selon la mythologie scandinave, le Skogkatt est considéré comme mi-chat mi-dieu, si fort que même le dieu Thor ne parvient pas à le soulever.

Taille et poids du Norvégien

Taille : 35 cm
Poids : entre 4 et 7 kg

Santé

Comme tout chat de race, l’importante consanguinité donne lieu à quelques maladies comme la cardiomyopathie ou la dysplasie des hanches.

Un chat pour les enfants ?

Attentionné, fidèle et doux, c’est un excellent compagnon pour les enfants.

Le Norvégien est-il facile à vivre ?

C’est un chat calme, joueur, affectueux, curieux et patient. Chat-chien, il peut parfois se montrer pot-de-colle. Il n’aime pas être seul trop longtemps. Il s’adapte très bien en appartement mais aimera pouvoir sortir un peu. Il peut se balader en laisse.

Partagez à vos amis :

26 Questions posées à propos de cette race

Voir toutes les questions